Politique

25e commune: Pierrick Robert veut déjouer les plans d'un "certain conseiller bénévole"

Vendredi 7 Juillet 2017 - 01:50

Pour Patrick Ramin et Pierrick Robert, "tout est réuni" pour la création prochaine de la commune de la Rivière. A condition qu'un conseiller de l'ombre ne fasse pas ralentir le processus, selon lui
Pour Patrick Ramin et Pierrick Robert, "tout est réuni" pour la création prochaine de la commune de la Rivière. A condition qu'un conseiller de l'ombre ne fasse pas ralentir le processus, selon lui
Pierrick Robert et Patrick Ramin, tous deux élus de l’opposition à la mairie de Saint-Louis, ont ce jeudi rencontré le sous-préfet de Saint-Pierre pour s’assurer du respect du calendrier de création de la 25e commune. 
 
Après le courrier signé par une grande partie de la majorité municipale, le 21 mars 2017, contestant le calendrier, puis une motion déposée vendredi dernier pour réclamer l’annulation du délibéré du conseil municipal du 16 novembre 2016, les deux élus sont arrivés inquiets.

Mais à l’issue de la réunion avec le représentant de l’Etat, Pierrick Robert s’est montré rassuré mais demeure vigilant : "si cela ne se fait pas maintenant, cela ne se fera jamais parce qu’il faudrait relancer l’ensemble du processus, nous a affirmé le sous-préfet", rapporte Pierrick Robert. "La position de l’Etat est intacte concernant le schéma d’accompagnement présenté et signé par Dominique Sorain le 16 mars 2017". 

Un RDV avec le maire

Les services de la préfecture attendraient ainsi que le bilan des différentes commissions soit remis au plus tard pour novembre 2017 pour ensuite installer une délégation préfectorale en janvier 2018 puis préparer les municipales partielles en mars de la même année. 
 
Se pose alors la question - à laquelle Pierrick Robert pense déjà avoir la réponse - de "ces freins" que des élus de la majorité s’entêtent à mettre. "C’est une stratégie politique diligentée par un certain conseiller bénévole. Il faut arrêter de prendre la population en otage et qui attend avec impatience le découpage". "Il faut dépasser les clivages politiques sur ce dossier", poursuit-il. L’élu de l’opposition compte ainsi demander à rencontrer rapidement le maire, Patrick Malet.
 
Pierrick Robert qui ne cache pas "son ambition politique" pour la Rivière ou Saint-Louis. "Aujourd’hui il y a une volonté de renouvellement de la classe politique et je participerai à ce renouvellement". 
PB
Lu 7280 fois



1.Posté par maroco le 07/07/2017 05:20

Voilà l'exemple typique où les politiques peuvent vendre père et mère afin d'avoir un poste et les avantages qui en découlent. Comment peut-on scinder une commune ? Partout ailleurs on est plutôt à l'heure des communautés. J'espère que cela ne se fera jamais et que ces politiques dont personne ne veut retourneront planter la canne.

2.Posté par GIRONDIN le 07/07/2017 06:16

N'importe quoi, comme si les électeurs de SINLUI seraient capables de voter pour un multicondamné !!!!

3.Posté par mortier le 07/07/2017 06:51 (depuis mobile)

Du magouillage en perspective. L''équipe en place veut faire traîner l''affaire afin de faciliter le retour de zoro.

4.Posté par Milo le 07/07/2017 07:24

Mr Robert,habitant la Riviere je vous le dis , "nous la pas besoin de ou",si la commune ce fait en 2018 ou 2020 vous ne serais pas notre choix, ont n as pas attendu tous ce temps pour mettre quelqu un qui ne represente rien à La Riviére Nout lé kapab meme sans ou

5.Posté par JJ le 07/07/2017 07:26

De toute façon C.H de droite ne pourra prendre cette commune car quand il sortira des procédures dans lesquelles il est empêtré il sera inneiligible et interdit de fonction publique

On peut aussi que C.H de gauche ne passera pas car la population ne votera pas pour lui

Ainsi le renouvellement se fera ............................

6.Posté par Berlot le 07/07/2017 09:25 (depuis mobile)

"Comment peut-on scinder une commune?". Pourquoi et non comment. Eh bien cherchez les raisons M Maroco...
Un vrai politique ne plante pas la canne, selon vous? Peut-être le début d''un vrai problème...

7.Posté par FREE le 07/07/2017 10:36

Au moin un qui dit la vérité et qui respecte depuis son implication l'engagement qu'il a pris en ce qui concerne la création de la commune.
Même si je peux décevoir un post je ne me retrouve pas dans cette catégorie qui dit non à monsieur ROBERT. Il me semble qu'il habite à La Rivière depuis un moment et surtout je considère que c'est une chance d'avoir une personne qui défend fermement l'intérêt des Rivierois.
Post 4: Il semblerai que La Rivière soit votre propriété personnel.

OUI à la DÉMOCRATIE
NON à la DICTATURE

8.Posté par JORI le 07/07/2017 10:40

Étonnement à l'heure où on en est au regroupement de communes en métropole, nous à la Réunion on les éclate!!. Toujours un train de retard cette Réunion!!.

9.Posté par zozimé le 07/07/2017 10:58

La Réunion n'appartient pas à la famille Robert....

10.Posté par adiosamigos le 07/07/2017 13:02 (depuis mobile)

Un ga qui est sorti du circuit scolaire au niveau CPPN qui veut devenir maire . Les amis rivierois reveillez vous!!!!!. Christ priez pour nous

11.Posté par Dazibao le 07/07/2017 13:10

@8

En métropole on mutualise.

A la Reunion, on démutualise.

12.Posté par jc le 07/07/2017 13:28

pour sardine Robert saint louis la rivière nana rienk do moun couillon lu croire que lu c est le renouvellement de la classe politique A saint louis comme a la rivière de toute génération il y a des grands cerveaux de la matière grise a revendre et capable de développer notre deux nouvelles commune Robert respects a nous nous lé pas plus nous lé pas moins ALLEZ pousse canard dans la pente a saint Leu

13.Posté par MANU MACROU le 07/07/2017 13:36

Encore un découpage qui ne sert à rien car les maires ne servent à RIEN. Tous comme ces 7 députés en surnombre alors que 2 députés auraient suffi largement : l'un pour le Nord et l'Est et l'autre pour l'Ouest et le Sud et la boucle est bouclée. L'Etat aurait déjà économisé 3.900.000 € au bas mot sur une mandature ! De quoi faire du social pour ceux qui vivent en dessous du seuil de pauvreté au lieu de donner à ces gogos de dépités

14.Posté par Saint Louisien le 07/07/2017 14:12

Soyons clair , le but des crétins du conseil municipal, manipulés par leur gourou vérolé et qui les menace , est juste de garder un peu plus leur boulot de conseiller avec indemnités et petites magouilles en attendant que leur voyou de chefaillon soit rééligible car nul doute que les crétins de la ville voteront encore pour ce voleur , ça plait au bon peuple.
De plus , comme la commune est en cessation de paiement mais que personne n'ose le dire à la population , il faut vite essayer de se servir ici où là, certains adjoints sont spécialistes et pas des moindres....
Mallet n'attend plus que sa mise en examen ( voilà ce que c'est que de jouer les lapins crétins pour l'autre roitelet ) pour démissionner d'autant que lui , ne veut pas du report mais qu'il est minoritaire car cette municipalité abrite un nid de traitres sans morale et sans états d'âme

15.Posté par Didier le 07/07/2017 17:21 (depuis mobile)

Y écrit papa avec 3 P et y veut être maire . Allez occupe plutôt out frère pour vol Saint leu

16.Posté par AMBITION le 07/07/2017 17:54

Une famille d'ambitieux dévorée par la soif d'argent et qui en redemande toujours et encore plus

17.Posté par Suppositoire...... le 07/07/2017 19:26

La va decoupe SIN-LUI et la RIVYR (?) demain peut^tre nou va colle SIN-LUI avec SIN- L'oeuf ? assez oté nou vé pas la dynastie sardine !!!!!!

18.Posté par môvélang le 07/07/2017 21:18

c'est que le certain conseiller bénévole??, a part le hamilcaro, je ne connais as d'autre bénévole Saint louis !

19.Posté par Lucide le 07/07/2017 22:18

8.Posté par JORI le 07/07/2017 10:40

T'a qu'a te tirer si t'es pas content. Il y a des vols tous les jours.

20.Posté par Gerard Lauret le 07/07/2017 22:26 (depuis mobile)

G mangé au resto sur une table à côté de lui. Il aligne pas deux mots, il se prend pour un roi et il est bête ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 10:49 Olivier Rivière, nouveau président du Parti Radical