Politique

25e commune: Dimanche, on vote à La Rivière Saint-Louis


25e commune: Dimanche, on vote à La Rivière Saint-Louis
Les électeurs de La Rivière Saint-Louis sont appelés aux urnes ce dimanche 23 juin afin d'élire la commission consultative. Cette nouvelle étape fait suite à l'enquête publique qui s'est achevée le 17 juin.

La commission sera chargée de dresser les orientations et les principes de fonctionnement de la future commune. Une fois investie par les urnes, et à l'issue de sa période de travail, la commission composée d'élus de la majorité et de l'opposition devra rendre un rapport qui permettra au préfet de solliciter l'avis du conseil municipal ainsi que celui du Conseil général dans la mesure où les limites cantonales doivent être modifiées.

L'avis de ces deux assemblées en sa possession, le préfet adressera lui-même un rapport au gouvernement. Ce dernier, après avis du Conseil d'Etat, pourra enfin prendre le décret qui fera officiellement de La Rivière une commune à part entière. Dimanche, 25 bureaux de vote seront ouverts.

Le projet de création de la 25e commune fait désormais la quais unanimité dans les rangs de la majorité comme de l'opposition. Dans un communiqué adressé ce jour, Cyrille Hamilcaro y va de son plébiscite. "L'heure n'est pas ou n'est plus aux tergiversations : même ceux qui étaient contre ou réticents ne peuvent décemment plus ignorer qu'il y a plusieurs éléments qui font qu'on ne peut plus s'opposer au processus de création de la commune de La Rivière".

"Voter dimanche est donc un droit et un devoir pour les Rivièrois. Leur destin est entre leurs mains. Et les non Riviérois n'ont pas le droit de ne pas respecter ce que les Rivièrois et les Rivièroises souhaitent pour eux-même, sur un territoire où ils vivent !",
déclare l'ancien maire.
Vendredi 21 Juin 2013 - 17:52
LG
Lu 1963 fois




1.Posté par Zbob le 21/06/2013 18:01
"même ceux qui étaient contre ou réticents ne peuvent décemment plus ignorer qu'il y a plusieurs éléments qui font qu'on ne peut plus s'opposer au processus de création de la commune de La Rivière".
Le deuxième "grand petit homme" de St Louis a parlé.
C'est certain, plus personne n'ignore que les deux "gourous" de la population idolâtre de St Louis veulent se partager le gâteau pour régner sans partage, pour se créer un fief comme un seigneur du temps jadis et s'en mettre plein les poches d'une manière ou d'une autre, pour avoir le bon peuple à sa merci ...et les sujets , en bons serfs , vont s'agenouiller et chanter les louanges des deux mis en examen et condamnés.
Alléluia

2.Posté par posez vous la question le 21/06/2013 18:26
on marche sur la tête en France il est grand temps de réformer les communes pour faire des économies il suffit de regarder ce qui à été fait en Allemagne en 1970 , Allemagne 81 millions d'habitants 16 milles communes , France 60 millions d'habitants 36 milles communes, Italie 80 millions d'habitants 6 mille communes, on n'est les seules en Europe , par contre nous les contribuables il faut se serrer la ceinture que d'argent gaspillé ça serre à quoi autant de communes, et on devrait faire la même chose pour les sénateurs et députés on va en crever de tout ça le réveil va être dur on va droit dans le mur générations futur vous allez gouter

3.Posté par Guy le 21/06/2013 19:33
@ commentaire 2 (alias : posez vous la question)

Quand vous parlez de 36 000 communes vous omettez de mentionner que pour leur plus grande majorité elles font moins de 100 habitants et sont minuscule.

Pour Saint-Louis les données ne sont pas les mêmes, puisqu'elle est la 116eme commune la plus peuplé de France et la 164eme en terme de superficie.

Donc votre logique tombe à l'eau.

En attendant d'autre argument de votre part, je vous conseille de réviser aussi vos chiffres, exemple l'Italie ce n'est pas 80 millions d'habitants mais, plutôt 60 millions.

Sans rancune...

4.Posté par maroco le 22/06/2013 07:47
Guy, tu payes des impôts ?

5.Posté par Guy le 22/06/2013 19:09
@ maroco

Si vous voulez parler d'impôt je vous conseille alors d'élever un peu le débat, remontons vers la cause des causes,

Si vous croyez que la hauteur de vos impôts est dû aux nombres de communes, vous vous trompez lourdement,

Exemple : vous pensez que votre impôt sur le revenu sert à payer les fonctionnaires de police, de la justice, de l'éducation nationale, à construire les routes etc... Vous vous trompez encore, votre impôt sur le revenu ne sert qu'à payer les intérêts de la dette publique

Alors, vous vous dites surement, c'est parce que l'état français vie au-dessus de ses moyens, encore trompez...

Et c'est là que l'on touche du doigt le fond du problème, savez vous maintenant, que depuis 1973 l'état Français ne peut plus s'emprunter à lui-même, qu'il est obligé de se financer sur les marchés privés, c'est-à-dire les banques.

Pour conclure, et en résumé, la France a vu une explosion de sa dette depuis 1973, une dette largement profitable aux banques, mais entrainant pour nous contribuables, hausse d'impôt, rigueur, retraite repoussée etc...

J'espère maintenant que vous ne verrez plus la création de nouvelles communes, comme un trou dans votre porte monnaie. Mais bien comme une volonté populaire qui ne changera rien à vos impôts.

6.Posté par La vérité est enrichissante et libératrice le 22/06/2013 22:50
Comme le Post 5 a déjà répondu sur une partie, je vais en rajouter une autre.
La 25e commune ne changera rien. Le centre de gravité politique se déplacera pour les deux CH vers la Rivière. Le duel sempiternel continuera sur la Rivière. La vraie question est, quand cesserons nous de voter pour des élus alourdis par les affaires et avoir une chance d'avoir un bon gestionnaire de la cité ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales