Politique

25e commune: "Des élections municipales partielles devront être organisées"

Revivez le discours "historique" de la ministre des Outre-mer officialisant après des décennies d'incertitude la création à moyen terme de la 25e commune de La Réunion :


25e commune: "Des élections municipales partielles devront être organisées"
Mesdames et messieurs les parlementaires, Monsieur le Maire,
Mesdames et messieurs les élus,
Monsieur le Préfet, 
Mesdames et messieurs, 

Je suis heureuse d’être parmi vous aujourd’hui pour célébrer la création de la 25ème commune de La Réunion. 

La naissance d’une commune est toujours un moment émouvant, rare dans la vie de citoyens qui ont grandi au cœur d’un territoire qu’ils voient évoluer. Je sais ce que représente l’attachement à un territoire : mon émotion, hier, en arrivant à l’aéroport était très forte. 

Je retrouve ici mes racines, la source de mon engagement politique. Nous avons tous un rapport au territoire, à la ville ! Vous le savez, le projet de créer la 25ème commune de La Réunion ne date pas d’hier. Je rappelle que la création de la commune de La Rivière se fera par une partition de la commune de Saint-Louis en deux collectivités distinctes : la commune de Saint-Louis et celle de La Rivière. 

Depuis 1998, les réflexions sont en cours pour donner toute son autonomie au territoire de La Rivière en lui donnant le statut de commune. Les municipalités successives de Saint-Louis ont soutenu ce projet, que les dispositions du code général des collectivités territoriales rendent possible. 

Mais rien ne peut être fait sans le consentement des populations ou de leurs représentants. Il en va de notre démocratie, de sa vitalité et du respect des principes de notre République. Voilà pourquoi, en 2009, une consultation a été organisée à Saint-Louis sur ce thème. Une majorité s’est prononcée en faveur de la création de la nouvelle commune. Je salue ce soutien de la population, cette demande forte, exprimée franchement dans les urnes. 

Au regard de cette décision démocratique, le Président de la République, alors candidat, a apporté son soutien au projet. Nous le concrétisons aujourd’hui. Je le disais hier : c’est la méthode du Président de la République et du Gouvernement, une promesse engagée est une promesse tenue. Toutes les conditions sont donc aujourd’hui réunies pour donner naissance à la 25ème commune de La Réunion, pour porter un nouveau souffle ! 

Sur le plan administratif, le préfet a prescrit une enquête publique, laquelle s’est achevée en juin 2013. Depuis, une commission s’est régulièrement réunie pour définir et préciser les modalités de la création de la commune. L’ambition constante et partagée a été de garantir l’adhésion de la population à ce projet. C’est pourquoi l’actuel conseil municipal a réitéré son souhait en ce sens par délibération du 6 avril 2016. Les dernières démarches de partition peuvent donc être aujourd’hui lancées afin que la nouvelle commune puisse voir le jour dans les prochains mois. 

Ce calendrier n’est toutefois pas figé : il importe avant tout que la 25ème commune voie le jour dans les meilleures conditions. Au plan institutionnel, des élections municipales partielles devront être organisées et les conseils municipaux issus de ces élections seront installés. 

Au plan technique, il est nécessaire que le préfet prenne un arrêté fixant la modification des limites de la commune de Saint-Louis, autorisant la création de la commune de La Rivière, et en déterminant toutes les conditions. 

Au total, les deux communes auront une population assez proche et équilibrée : Saint-Louis avec plus de 30 000 habitants et La Rivière avec 23 000 habitants. 

Mesdames et messieurs, 
La création de la 25ème commune est un nouveau souffle pour notre territoire ! L’histoire politique, culturelle mais aussi institutionnelle est en marche : nous continuons ensemble de l’écrire. Il a fallu du temps, la décision a été réfléchie, prise en concertation avec la population. Elle correspond à une demande forte, ancienne et réitérée. Elle aboutit aujourd’hui lors de ce moment historique. 

Ce moment marque notre mémoire, nous voyons naître une ville et avec elle, un attachement certain et renforcé au territoire. Je me réjouis de cette évolution parce que les communes sont l’échelon de base de la démocratie locale : j’emporte chaque jour avec moi à Paris mes racines dionysiennes. 
Je vous remercie. 
Vendredi 28 Octobre 2016 - 23:28
Lu 1356 fois




1.Posté par cimendef le 29/10/2016 05:36 (depuis mobile)
Le blabla habituel pour la création d'un fromage pour cyril et d'un autre pour claude. Le résultat est connu d'avance avec la faillite financière des deux futures communes qui seront "gérées" par les deux CH.

2.Posté par un citoyen le 29/10/2016 07:18
A quand d'autres communes dans cette île où les maires ont trop de pouvoir sur la population ( Saint Denis, Saint André, Saint Pierre, Saint Paul etc...etc......)

3.Posté par gargoulette le 29/10/2016 09:14 (depuis mobile)
Maintenant il faut faire la création d''un deuxième département et la boucle est bouclé.

4.Posté par La vérité vraie... le 29/10/2016 11:16
KOUP PA NOU !

5.Posté par Vache à Lait le 29/10/2016 11:33
Juste histoire de reconstruire une nouvelle equipe communale et de savoir combien peut on entretenir de gratteurs à la charge des Con tribuables

6.Posté par Dazibao le 29/10/2016 11:46
Comparaison:

St Louis 53 000 zabitants dont La Rivière St Louis 23 000 zabitants.


St Denis 145 000 habitants dont Ste Clotilde/Chaudron près de 40 000 habitants

Il faut donc également subdiviser St Denis en plusieurs communes, pareil pour St Pire, St Poul.

7.Posté par ah les cons! le 29/10/2016 15:44
L'état se fait ainsi complice d'un vol qualifié ...les futures élus ( dont les deux repris de justice qui pleurnichent en ce moment pour qu'on raccourcisse leur peine d'inégibilité ) se frottent les mains , va y avoir du blé à se faire , des copains à placer si possible des crétins congénitaux des cousins ( c'est pareil) des marchés publics à saucissonner , des voitures de fonctions ...j'en passe et des pire.
réjouissez vous manants St Louisiens et Rivièrois, ils vont vous mettre bien profond mais apparemment vous aimez ça!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales