Culture

24ème édition de la fête du Vacoa du 7 au 16 août à Saint-Philippe

Le Maire de Saint-Philippe, Olivier Rivière, a inauguré ce mardi 4 août 2015 la Maison de la tresse (MDT) et du terroir, un service communal dont les locaux sont situés au lieu-dit le Baril, sur la RN2. Il a ensuite donné une conférence de presse sur l’édition 2015 de la fête du vacoa. Voici le communiqué de la mairie de Saint-Philippe :


La fête du vacoa célèbre ses 24 ans cette année : elle n’est pas seulement la manifestation phare d’une ville qui voit sa population multipliée par 15 en moins de 10 jours ; puisque ce ne sont pas moins de 80000 visiteurs en moyenne chaque année qui se rendent sur le site de la fête du vacoa. Le Maire a exprimé son souhait de faire aussi bien, voire mieux en termes d’affluence lors de cette nouvelle édition.

Pour Saint-Philippe, la fête du vacoa est une vitrine réunionnaise d’un art traditionnel, celui du tressage du vacoa, un métier qui traverse les âges.

Comme pour les précédentes années, le site de la fête du vacoa est séparé en deux grands ensembles. La première partie est constituée d’un village artisanal qui fait la part belle au « fait main ». Par ailleurs, sur 24 stands, 6 sont exclusivement consacrés au vacoa. L’autre partie est dédiée à l’ensemble des forains qui ont souhaité se joindre à cette manifestation d’envergure.

La grande nouveauté cette année, consiste en l’introduction d’une mini-ferme au cœur du village artisanal, pour le bonheur des petits et des grands. L’implantation de cette mini-ferme marque l’ancrage agricole et rural de cette grande manifestation appréciée des réunionnais et des touristes de passage.

Le Maire, Olivier Rivière, a souhaité placer cette édition 2015 sous le signe de la protection («protéger pour mieux transmettre»). Cette volonté de protéger se destine naturellement aux vannières qui ont besoin d’être sécurisées pour mieux transmettre leur savoir. Mais, il s’agit également de préserver le vacoa (la plante) sur le territoire de Saint-Philippe, dans une logique écologique. En effet, la population de vacoa est victime de son succès, notamment du fait de l’existence d’une forme de braconnage liée aux qualités gustatives du chou vacoa.

D’abord, le tressage du vacoa constitue l’un des piliers du développement touristique de la commune de Saint-Philippe. A ce titre, la décision fut prise lors du Conseil Municipal du 28 juillet 2015, de créer un service communal « Maison de la Tresse et du terroir » qui sera pleinement intégré à l’office de tourisme de Saint-Philippe. Le Maire a donc les idées très claires s’agissant du devenir des vannières de la commune – « ces tresseuses aux doigts de fée » – à qui il rend hommage pour leur travail d’orfèvre et leur persévérance dans le maintien d’une tradition culturelle à Saint-Philippe. Chacune d’elles sera intégrée début septembre 2015 dans le service communal « Maison de la Tresse et du Terroir ».

La Maison de la tresse et du terroir est reconnue comme un service public d’intérêt régional. Les vannières disposeront dorénavant de l’outil et des moyens nécessaires pour que leur savoir-faire rayonne au-delà de nos frontières. En créant un service communal, les membres élus du Conseil Municipal ont voulu également donner une forte impulsion à cette structure identitaire.

Quant à la problématique de préservation du vacoa (la plante) face au fléau que représente le braconnage, le Maire a évoqué les programmes de replantation portés symboliquement par le Conseil Municipal des Enfants, avec l’appui des services de la collectivité. Ainsi, après la conférence dédiée à la fête du vacoa édition 2015, des enfants ont pu planter des pousses de vacoa dans la cour attenante à la Maison de la tresse et du Terroir. Selon le Maire Olivier Rivière, ce geste effectué par des enfants préfigure une opération d’envergure de replantation du vacoa sur le territoire communal, en partenariat avec l’ONF notamment.
Mercredi 5 Août 2015 - 11:37
.
Lu 4950 fois




1.Posté par noe le 05/08/2015 12:56
Les choux sont excellents avec du boucané de cochon !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales