Faits-divers

24 tortues Radiata et 60 oeufs en incubation saisis dans le Sud

Dans un communiqué de presse, la Préfecture informe de la saisie par les services compétents de 24 tortues Radiata et une soixantaine d'oeufs en incubation.

Il est ainsi rappelé que la détention des tortues d'espèces protégées sans autorisation administrative est interdite:


24 tortues Radiata et 60 oeufs en incubation saisis dans le Sud
Le vendredi 11 juillet 2014, à l'occasion d'une opération conjointe, des agents de la Brigade de la nature océan Indien (BNOI) et de la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF) sont intervenus chez un particulier détenteur de tortues radiées de Madagascar (Astrochelys radiata), dans le sud de l'île.

Agissant sous l'autorité du procureur de la République de Saint-Pierre, ils ont découvert 24 tortues adultes et une soixantaine d’œufs en incubation. L'absence de juvéniles dans cet élevage au moment du contrôle permet de supposer qu'ils étaient systématiquement commercialisés.

La totalité des animaux a donc été saisie et placée dans un élevage autorisé où ils seront entretenus dans l'attente d'une décision de justice les concernant. Le contrevenant risque quant à lui une peine pouvant atteindre 1 an d'emprisonnement et 15 000 € d'amende, ainsi que la confiscation définitive de ses animaux.

La DAAF rappelle à cette occasion que la détention de tortues appartenant à des espèces protégées est soumise à autorisation administrative et que leur commerce (vente, achat) est strictement interdit. Ces tortues doivent par ailleurs être identifiées individuellement au moyen d'une puce électronique posée par un vétérinaire, à l'instar des règles obligatoires pour les chiens et les chats.

Les particuliers détenant des tortues d'espèces protégées sans autorisation administrative sont invités à déposer des demandes de régularisation auprès de la DAAF dans les meilleurs délais.
 
Pour tout renseignement, contacter la DAAF - Service alimentation, au 02 62 30 88 25 (ou 02 62 30 88 15) ou à l'adresse : alimentation.daaf974@agriculture.gouv.fr
Mercredi 23 Juillet 2014 - 09:31
Lu 4448 fois




1.Posté par Porto le 23/07/2014 11:13
Et qu'est-ce qu'on attend pour s'occuper des possesseurs de serpents !

2.Posté par Etron de Gauche le 23/07/2014 11:38
60 oeufs en incubation. Cela veut donc dire que cette personne contribue à sauvegarder l'espèce. Ce n'est pas comme s'il capturait des tortues pour les bouffer.

3.Posté par Antiflic le 23/07/2014 11:42
On ne peut vraiment plus rien faire dans ce pays
Une vraie dictature

4.Posté par Pointdevue le 23/07/2014 12:06
Autorisation administrative !!!! C'est vrai que çà ressemble à des armes ces bêtes la. et que ça se cache et transporte facilement. Donc comment créer un impôt sous couvert de protection.

5.Posté par pipoteur le 23/07/2014 12:55
Cette réglementation vise certes à éviter les trafics mais elle est stupide! Car au final cette espèce protégée car en voie d'extinction dans son pays d'origine, prolifère à la réunion notamment et contribue donc à la sauvegarde de l'espèce. Les réunionnais sont passionnés par les radiatas et que ce monsieur fasse un petit business ça ne me choque pas.

6.Posté par ridicule le 23/07/2014 13:25
"identifiées individuellement au moyen d'une puce électronique"
comme c'est zarbi !
pour les serpents autrement plus dangereux on fait rien???????
té la DAF et al BNOI vous faites un gros cinema dans la facilité!!!!!!
a qui est le boa constrictor?????

7.Posté par Yabos le 23/07/2014 13:47
J'ai dans mon jardin, 2 ou 3 caméléons, 1 ou 2 nids de guêpes , des papillons, quelques chenilles également . Dois Je les déclarer et si oui, à qui? Arrêtons cette dictature administrative qui empêche les citoyens de respirer et de vivre librement. En fait, nous vivons maintenant dans une société dictatoriale ou le citoyen n'a plus de place.

8.Posté par Zoé le 23/07/2014 14:47
TSssss...
Aller marcher dont! Les réunionnais là sauvent ben ti tortues là de l'extinction sur la grandes île.
L'état arrête mailler pour ça ou gagne pas faire un nafère. Us et coutume ou connait?
Quand n'a tortue la fini passer deux trois génération tellement li vive vieux. La population de tortue de la Réunion y fait un bon bout de temps né na.
Le moun l'a déjà 24...li ça pas faire un élevage jusqu'à li fini plus gain nourir tout ça tortues li n'aura té !!
Obliger donne un peu aux autres (ou vendre cosa i fé?). La convention de Washington sur la vente d'animaux protégés lé pa applicable au sein d'une population qui prends soin de l'espèce animale et qui est garant du sain développement/repeuplement de celle-ci...
Ceux qui faut bloquer c'est les voleurs de grandes tortues. Et exportation ou vente animalerie interdite c'est tout;

9.Posté par tonton le 23/07/2014 21:08
De toute façon, on n'a plus le droti de rien.

Une superpuissance nommé "bureaucratie administrative" a pris ce pays en hotage depuis .... trop longtemps déjà.
Vive la revolution, citoyennes, libérés vous !

10.Posté par Gajac J-L le 23/07/2014 21:57
Il y a des gens ici qui ont des tortues radiata depuis des décénies, depuis bien avant qu'elles se raréfient à Madagascar, elles sont toutes authentiquement créoles, alors avant de faire ch... les gens, que cette administration se renseigne d'abord sur la provenance de ces tortues. Qu'on lutte contre le trafic oui, mais qu'on n'emme... pas les gens de bonne foi qui ont des tortues depuis toujours. Va-t-on encore enquiquiner des Malbar et des Chinois venus à la Réunion en 1850 et leur demander une carte de séjour en 2014 ainsi qu'à tous leurs descendants ? quelle administration à la Ubu !

11.Posté par tictac le 24/07/2014 06:27
"placée dans un élevage autorisé", et si ? c est cette éleveur , c est lui qui dénonce le possesseurs de Tortue,
lui recupere tout gratuitement, les fait pucé et les revends
business is business

12.Posté par lorema le 24/07/2014 08:43 (depuis mobile)
Totoche pas zot nénène don. Kossa y fait pas komela. Maisse do moune élev zot torti
Trap sa ki rent la douane avec.

13.Posté par lorema le 24/07/2014 09:05 (depuis mobile)
Y vo mieux plante zamal et vand alors.

14.Posté par Thierry le 24/07/2014 10:32
Il est plus facile de rendre coupable les honnêtes gens que les voyous qui volent, tuent, vendent de la drogue ou s'attaquent aux p'tis vieux dans les rues et les enfants... VIVE et REVIVE la justice française... et comme le dit GAJAC et d'autres, il y a effectivement des tortues qui sont dans des familles depuis plusieurs dizaines d'années... en plus, il est bizarre que dans les animaleries des tortues soient en vente...

Un pays de contradictions dans lequel la seule espèces qui ne sera pas menacée sera celle des VOYOUS et des criminels... les vrais.

15.Posté par bluker le 26/07/2014 22:11
vraimen du n'importe quoi notre ile lé pu a nous.ou va t on merd

16.Posté par don a moin le 26/07/2014 23:36
Aucun rapport bien entendu, mais je demande d'un coup...ça donne quoi le zoo d'étang salé, c'est qu'ils ont besoin d'un sacré paquet d’animaux à présenter au public et que ça coûte cher tout ça , qui a des nouvelles ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales