Faits-divers

22 morts sur les routes réunionnaises depuis le début de l'année

Le préfet avait prévenu après les annonces du gouvernement en matière de sécurité routière, suite à un très mauvais chiffre en avril de cette année, la tolérance zéro serait appliquée en matière de répression sur les délits routiers. Malgré cela, depuis le début de l'année, 22 personnes ont été tuées sur les routes réunionnaises.


Photo d'archives
Photo d'archives
Terrible semaine sur les routes réunionnaises, cinq accidents dont le bilan est lourd : 3 morts et deux blessés dans un état critique. Pourtant, le gouvernement avait pris des mesures "draconiennes" en matière de sécurité routière après un mois d'avril "catastrophique" en France. Des mesures reprises à la Réunion et appliquées par la préfecture. Tolérance zéro était le mot d'ordre des autorités réunionnaises avec des contrôles renforcées, "Routes bleues", saisies de voitures, enlèvement programmé des panneaux de signalisation de radars, …

Mais rien n'y fait, les routes de la Réunion sont particulièrement meurtrières depuis le début de l'année et le décompte macabre s'est une nouvelle fois alourdi ce week-end avec un nouveau décès portant à 22 le nombre de morts sur les routes depuis le début de l'année.

Le week-end dernier, un homme de 73 ans décédé après avoir traversé le boulevard Lancastel. Fauché par un premier véhicule, il était projeté sur une autre voiture. L'homme s'est retrouvé coincé sous cette dernière, les pompiers ne pourront que constater son décès à leur arrivés.

Jeudi dernier, une voiture fait une sortie de route sur la route des Makes. Le bilan est lourd, le passager avant droit succombe à ses blessures, il avait 18 ans.

Au Tampon, ce vendredi, un motard fait une chute après être entré en collision avec un véhicule. Il est dans un état critique au GHSR de Saint-Pierre.

Ce week-end, un homme de 71 ans est renversé à Langevin alors qu'il revenait de la messe et traversait sur un passage protégé. Il est dans le coma, son pronostic vital est engagé.

Dimanche matin, un terrible accident de la circulation a eu lieu à Saint-Paul. Un scooter circulant à contre-sens sur la 2x2 voies et transportant deux personnes sans casques, est heurté par une voiture. Le passager est projeté sur l'autre voie de circulation et fauché mortellement par plusieurs voitures. Le pilote du deux-roues est dans un état critique.

Le dernière semaine du mois de mai a été particulièrement meurtrière sur les routes réunionnaises, portant à 22 le nombre de personnes décédées dans notre île.
Lundi 30 Mai 2011 - 07:45
Julien Delarue
Lu 1280 fois




1.Posté par Peter Gunn le 30/05/2011 10:03
Bonjour

On remarquera donc que les depenses somptuaires de 70000 euros par radars de notre bien aimé gouvernement ne servent une fois de plus a rien dans ces cas la si ce n'est a ponctionner du fric sur celui qui pense que regarder la route et plus importante que son compteur, ces accidents etant dus soit a la connerie, soit a une vitesse inadaptée a la route, soit en zone urbaine, ou tout un chacun ne serait pas opposé a une redescente de vitesse legale, tant les "obstacles" peuvent survenir a tout moment...
Triste epoque de betise...

2.Posté par noe974 le 30/05/2011 10:55
La sécurité est l'affaire de tous .... Si on ne respecte pas le code de la route , si les passages pour piétons sont mal signalés et éclairés , si les cyclos roulent dans le mauvais sens , si les piétons traversent les routes à grande circulation ....si et si .... la répression policière , les radars et autres ...ne serviront pas à grand- chose ...
Il y aura tj des morts , des handicapés ....

3.Posté par skybler le 30/05/2011 10:57
ce sont les causes de ces accidents qui intéressent , la finalité nous la connaissons tous :
encore et tjs la remise en cause d'un systeme ne visant que notre porte monnaie !
l'homme est et restera la cause de ses propres maux, si le simple fait de respecter le code de la route et les regles de securites qui y sont liées etaient appliqués alors nous aurons fait un petit pas pour l'homme mais un grand pour la securité routiere !
c'est l'affaire de tous et non une fatalité !
nous avons tous l'arrogance de croire que nous sommes des " pilotes " , seul probleme un jour ca casse !
la nature est ainsi faite, quand on sait que le temps de reaction moyen est de 1s et qu'un vehicule parcourt 15m a 50km/h pendant ce temps ca donne a reflechir !

4.Posté par Anonymous le 30/05/2011 11:08
Oui ou Peter Gunn si il y avait pas de radar peut être qu'il y aurait plus de mort. C'est même fortement probable. Mais je suis ok pour la betise humaine enorment de mort aurait pu être evité comme l'accident des make ou celle du scooter hier soir....

5.Posté par David Asmodee le 30/05/2011 12:11
"Oui ou Peter Gunn si il y avait pas de radar peut être qu'il y aurait plus de mort. "

Rien n'est prouvé. Pour l'instant, avec les radars, ça continue à augmenter.

En Allemagne, certaines portions d'autoroute ne sont pas limitées. Leurs chiffres sont meilleurs qu'en France. Les Allemands sont-ils meilleurs "pilotes" que les Français ?

Non ! La vitesse ne tue pas.
C'est "la vitesse non adaptée" qui tue.
Exemple : il est dangereux de passer à 50 km/h devant une école maternelle le matin quand les marmailles se rendent à l'école. Par contre, il faut m'expliquer en quoi passer à 93 km/h devant un radar automatique (au lieu de 90) met en danger la vie d'autrui. Et se prendre une amende pour 3km/h n'a pas fait baisser le nombre de morts.
Exemple 2 : Rouler à 110 sur une quatre voies n'est pas dangereux. En temps de pluie, continuer à le faire peut être fatal.

La répression débile, réactionnaire et méchante ne sert à rien, il suffit de voir les chiffres.





6.Posté par popol le 30/05/2011 12:26
y aura du poulet (pas seulement grillé) sur le bord des routes les prochains week end !!!

7.Posté par Peter Gunn le 30/05/2011 13:42
On est tout simplement arrivé a une dure et triste equation mathemathique, compte tenu de la densité de la circulation, la mortalité sur les routes ne baissera plus que trés peu ou plus du tout, et le nombre de radars n'y feront rien, si ce n'est avec l'enlévement des panneaux preventifs provoquer des accidents du au coup de frein reflexe intempestif avant de regarder son sacro saint compteur...
Il est a noter que la forte baisse de la mortalité sur la route a commencé avant les radars quand Sarkoleon sous Chirac a intensifié de façon importante la presence policiere le long des routes, la communication a outrance sur les radars a ensuite retourné l'opinion comme des crépes en persuadant les gens pendant des années que ce vol d'etat legalisé etait pour leur bien, sauf qu'a force le bon peuple a fini par comprendre...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales