Economie

21 licenciements à Kolors automobiles

Les employés de Kolors Automobiles ont été fixés sur le sort. Hier, ils ont obtenu confirmation qu'un tiers d'entre eux allait être licencié. Aucun nom n'a été dévoilé pour le moment...


21 licenciements à Kolors automobiles
La réorganisation du groupe Caillé se poursuit. Et François Caillé n'a d'autres choix que de faire des sacrifices pour présenter, dans six mois, des comptes bénéficiaires dans ses branches principales que sont la distribution et l'automobile.

Aussi, la direction de la société Kolors Automobile a annoncé, hier, à ses salariés que le plan de licenciement envisagé depuis plusieurs semaines est effectif, et concernera l'ensemble des salariés, précise-t-on ce matin dans le Journal de l'Ile.

Avant la fin de l'année, un tiers de l'effectif de la société ira pointer au chômage. Le Jir précise que d'autres réunions vont avoir lieu afin de mettre en place un plan de sauvegarde de l'emploi qui pourrait permettre à certains de bénéficier d'un reclassement.
Mercredi 13 Octobre 2010 - 10:44
Melanie Roddier
Lu 2573 fois




1.Posté par Lea le 13/10/2010 11:52
On parie que les principaux responsables de cette situation (c'est à dire certains cadres et "cadrettes" de Kolors Automobile) ne perdront pas leur job et que les licenciements vont toucher le "petit peuple" ?
En résumé : 1ère étape début 2008 François Caillé nomme JM CASPAR à la DG auto et lui abandonne les rênes de son Groupe. Le dit CASPAR commence par virer tous les cadres dirigeants compétents et expérimentés pour les remplacer par de "petits nouveaux ou nouvelles", qui manquent cruellement d'expérience et de compétences, mais qui présentent le gros avantage de lui être totalement dévoué(es). 2ème étape mi-2009 : l'équipe CASPAR réussit l'exploit de faire sombrer plus d'un siècle de réussite en moins de 18 mois de mauvaise gestion et d'erreurs stratégiques. 3ème étape fin 2009 : François Caillé se sépare de CASPAR (en lui offrant un superbe parachute doré quand-même...) mais conserve étonnement tous les autres cadres dirigeants de son équipe. 4ème étape début 2010 : les mêmes hommes et les mêmes méthodes ne pouvant amener que les mêmes erreurs et les mêmes résultats, le Groupe Caillé se retrouve en situation de cessation de paiements et demande a être placé en procédure de sauvegarde. La 5ème étape est en cours ... mais toujours aucun changement des cadres dirigeants ni des méthodes employées ... devinez la suite !!

2.Posté par pole le 13/10/2010 11:59
Ben lé trop tard cela qui ont fait que KOLORS est a ce point sont tous partis ou presque ,tout les ptits chef qui ont profitez du systeme lé plus la,zot la bien mangé zot la bourez avec zot ptit copains et zot la fini barrez ,si KOLRS avait gardé le meme effectifs a sa reprise par CAILLE il y aurais pas eus cela ,mais les poivreuax ont embaucher 45 inactifs et improductifs donc masse salariale en + et voila le resultat tout etait previsible, Mr CAILLE a oublié que ces gens la venai de la concurrence ,on ne laisse pas partir un element soi disant de valeur avec 10 ou + ou - de service sans un retour ,les gars vous on bien eus ,bref mi arrete la .PS : les fautes sont faites pour que vous puissiez lire le texte en entier bbbrrrrrrrrrrrrrrr

3.Posté par Méfiez-vous... le 13/10/2010 12:07
Et il y a moins de 10 jours que François Caillé annonçait par l'intermédiaire de son avocat et devant toute la presse à la sortie du tribunal (liquidation Conforama) que les licenciements étaient maintenant terminés dans son Groupe car les activités étaient toutes à nouveau profitables ou équilibrées. Un mensonge de plus de ce personnage sans valeurs et sans scrupules. Méfiez-vous de ce mec je vous dis... méfiez-vous !!

4.Posté par kersauson de (P.) le 13/10/2010 13:20
et a la fin de l année en grande distribution
des centaines de pré retraites (ca existe tjrs) d office !
(...)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales