Social

21% des ménages réunionnais vivent dans des logements sociaux

L'ARMOS-OI dresse une cartographie du logement social locatif à la Réunion, en distinguant les quatre bassins d'habitat que sont le TCO, la Cirest, le Sud et la Cinor. Si cette dernière communauté de communes est celle qui comptabilise le plus grand nombre de logements sociaux, c'est aussi celle-ci qui compte le plus d'habitations anciennes.


L’Association Régionale des Maitres d'Ouvrage Sociaux et aménageurs de l'océan Indien (ARMOS-OI) dresse un bilan des logements sociaux à la Réunion. Il en ressort qu'au 1er janvier 2015, le parc locatif social compte 65.072 logements. Ce sont ainsi 21% des ménages qui vivent dans ce type d’habitation. 

Pour sa part, la Cinor est le bassin qui totalise le plus de logements sociaux, à la fois en terme de nombre de logements qu'en terme de pourcentage. 24.212 logements sociaux sont ainsi répertoriés dans les trois communes du nord (Saint-Denis, Sainte-Marie, Sainte-Suzanne), ce qui représente 31% du nombre d'habitations principales de ce territoire. La commune de Saint-Denis en compte 20.434, soit 34% des habitations principales. Viennent ensuite Sainte-Marie avec 2.378 (22%) et Sainte-Suzanne avec 1.400 (18%). 

Du côté du TCO, le parc locatif social représente 14.644 logements, ce qui correspond à 20% du nombre total d’habitations principales. Parmi les six communes de ce bassin, celle du Port est celle qui a le plus fort pourcentage de logements sociaux avec 58% (soit 6.918 logements). Viennent ensuite celle de la Possession avec 2.546 logements de ce type (23%), et celle de Saint-Paul (4.071, soit 11%). Pour Saint-Leu et Trois-Bassins, la part du parc locatif social s’établit respectivement à 8% et 4%.

Salazie n’en compte que 14

Pour le Sud (Civis et Casud), le nombre de total de logements sociaux pour les dix communes s’établit à 16.095 habitations (soit 15% des habitations principales). Les plus dotées en termes de pourcentage sont les communes de Saint-Pierre, avec 21% de logements sociaux (soit 6.433 logements) et Saint-Louis, avec 18% (3.038).

Enfin, la Cirest totalise 10.121 logements sociaux sur ses six communes, soit 24% du total des habitations principales. Saint-Benoit compte ainsi 31% de logements sociaux (4.008), Bras-Panon 29% (1.288), Saint-André 24% (4.354) la Plaine Des Palmistes 12% (280). Salazie n’en compte que 14, soit 1%, et Sainte-Rose 177 (soit 8%).

Pour ce qui est du type de logements, des disparités importantes sont à relever. La Cinor est le bassin qui comprend le plus fort taux de logements anciens (avant 1986) dans son parc locatif social, avec 34%. Le TCO en compte 20%, tandis que la Cirest et le Sud  n'en totalise respectivement que 11 et 12%.

Concernant les logements locatifs très sociaux (LLTS), c'est dans le Sud que le poids de ce type de logement est le plus fort, avec 28% (contre 12% pour la Cinor, 30% pour la Cirest et 23% pour le TCO). Les logements locatifs sociaux (LLS) représentent quant à eux la plus grosse part, avec des chiffres allant de 47% pour la Cinor à 58% pour le Sud.
Mardi 19 Janvier 2016 - 11:54
Lu 3186 fois




1.Posté par Choupette le 19/01/2016 12:33
Et en même temps, y'a l'feu au Ritz ... .

2.Posté par Eno2016 le 19/01/2016 13:04
On a tous besoin d'un toit pour mettre sur la tête ...
Jadis , beaucoup vivaient dans des taudis aux murs de paille et de caca bœuf et on était heureux au milieu de ses enfants et de ses animaux ... on était tous , occupés à travailler pour sa famille à charroyer de l'eau ... le cabinet l'ARESS au fond de la cour ...
Le soir les gamounes racontaient les histoires de grand mère Kal autour d'un feu ...

Aujourd'hui , avec le "progrès" sois disant , on vous parque dans des immeubles avec n'importe quelles familles ... plus d'intimité ...et le bruit , les vols , le vacarme , le désoeuvrement , l'oisiveté .... (plus de cour , plus d'animaux à élever ...) ... on reste devant la télé en longueur de ses journées , on ne bosse plus , on attend les Aides sociales , on s'emmerde et on prend du poids ...l'obésité !

Il vaut mieux avoir un ti chez soi , qu'un grand chez les autres !

Bon , malgré ces soucis d'aujourd'hui ... la vie dans le présent est pieux que la vie de jadis !

Maintenant , c'est mieux ! avec télé , ordinateurs pour commenter Zinfos !
A 98 ans , j'en ai vu !

3.Posté par kylian le 19/01/2016 15:19 (depuis mobile)
personnellement je vis dans une maison par terre à 950 € par mois ma maison Fuit j'ai des problèmes de courAnt j'aurais bien aimé des fois être dans des logements sociaux mais malheureusement les portes ne sont pas ouvert à tous

4.Posté par Hugues Neau le 19/01/2016 15:25
Le logement social? bientôt un pléonasme à la Réunion...

5.Posté par Simandèf le 19/01/2016 19:38
Nos politiciens ont décidés de rayés de la carte de la réunion les habitations du type case créole. Ils ne veulent plus qu'on y habite et font tout pour que les réunionnais soient dans des logements sociaux. Bientôt toute l'île ressemblera à une gigantesque banlieue de France.

6.Posté par Au bal au bal masqué le 19/01/2016 19:59 (depuis mobile)
5.
Triste avenir..

7.Posté par Dipadutout! le 19/01/2016 20:09
@ Hugues Neau : bravo ça illustre bien la réalité !!

8.Posté par Thierry le 19/01/2016 20:24
La Rényion lé en l'air ... 79 % de la population i vive dann' SSSato ... $$$$$ €€€€€

9.Posté par GIRONDIN le 19/01/2016 21:22 (depuis mobile)
5. Simandèf
Effectivement, une manière de libérer les cases à terre pour leur propre usage.
Dernièrement il y en a qui s'est fait voter presque 2 smics par mois pour pouvoir se loger...........😁

10.Posté par L'Ardéchoise le 19/01/2016 21:35
Thierry, tant que ne sont pas des châteaux en Espagne, reste l'espoir !

Pensées de violettes cachées sous la neige.

11.Posté par Père peinard le 19/01/2016 21:45
J' habite dans un logement dit "social" à Saint Pierre, qui n'a rien à envier aux "résidences" voisines, sauf que le loyer y est plus bas. Par contre, je me pose la question de savoir sur quels critères sont attribués ces logements sociaux: ma voisine, une femme charmante au demeurant, roule range rover et m'a avoué que son mari possède une propriété de plusieurs milliers d'hectares du côté de la Plaine des Caffres. Je lui ai demandé ce qu'il en faisait: pas grand chose, m'a-t-elle répondu, il en a fait un camping et il touche le RSA! J'adore cette femme ,si tout le monde avait son honnèteté, La Réunion serait le département le plus riche de France!



il touche le RSAde

12.Posté par Thierry le 19/01/2016 22:58
Mon Ardéchoise a compris mon SSSato ... Mille pensées et de violettes ... pleine de la chaleur du soleil péi i pouaKe ! Cachiète à l'ombre d'in pié de bois.

13.Posté par Kaya POLISMANE le 19/01/2016 23:03
Nana profitér, kaparér y pren ti bout' la ter' paren la lès dérièr pou zenfan pou fé limèb. Gran promotèr yariv é parské li na larzen, li fou a ou déor, dan ou prop péi ! Rod pa di sak ou pens', "c la loi" y entan konm répons' ou enkor y gainye lèt ek akizé résepsion : o bou de tel zour ou sa ète espilsé ; ladan y gard' pa si pépé ou mémé la fini vié, si dé moun la va gainye sézisman, y mèt déor !! 2-3 moi aprè, la fami y entèr sad la pa gainye siporté ! Dan 21% nana sirman la pléré pou ésay gard zot ti kaz kréol.

Pendan's'tan, sad na poin lo moyin asté y dor atèr, la priorité pou lozman lé a revwar é osi, nana lozman lé vide é y mèt pa domoun dédan !! Rézman y pens pa tro fé vila si la mer sinon sa la, té lès' zis in ti guiguine pou nou la Réinion, rienk pou tramp in doi'd'pié !

14.Posté par un vieux créole le 19/01/2016 23:56
A Kaya
Votre texte est illisible. Si vous voulez qu'on lise votre prose et qu'on puisse comprendre votre pensée,ne pourriez-vous pas s'il vous plaît l'écrire en français, même avec des fautes ?

15.Posté par francophone le 20/01/2016 00:41
Post 13: prout prout moi y en a être bon kreol kultur peï, si zote piger que dalle zote y en être trop ragnagna tous les jours du mois.

16.Posté par Kaya POLISMANE le 20/01/2016 13:05
Ma pensée était que même pour ceux qui occupent un logement social, il y a sûrement eu des créoles qui ont pleuré pour garder leur petite case. Les "grands" qui ont de l'argent ne tiennent absolument pas compte de ces cas : persécution par lettre recommandée avec AR pour les expulser afin de construire des immeubles. Même des personnes âgées subissent cela et comme du jour au lendemain ils perdent tout : habitude, dignité, boucan où ils ont construit leurs vies, c'est la mort prématurée avec le choc.

Je faisais le constat que ceux, n'ayant pas les moyens d'acheter, n'ont pas d'autre choix que d'aller vivre dans les blocs de béton à contrecœur puisque les cases à terre sont de + en + limitées. Je pensais aussi à la gestion des priorités et je me suis dit que tous les logements libres mais non-occupés augmenteraient certainement les 21% de ménages réunionnais vivant dans les LS.
(Quant au reste, je voudrais juste que mes enfants soient un jour dispensés de cette "obligation" mais personne ne sait vraiment de quoi sera faite la Réunion plus tard...)

17.Posté par Lili le 20/01/2016 16:32
Ménages réunionnais ou ménages de la Réunion ??? C'est pas la même chose !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales