Société

2011, une année exceptionnelle pour le tourisme


2011, une année exceptionnelle pour le tourisme
Avec 471.268 touristes en 2011, la fréquentation touristique a fait un bond de plus de 12%. Lors d'une conférence de presse hier, l'IRT était fier de présenter les résultats de l'activité touristique sur l'année dernière, année particulièrement bonne.

Dans le détail, on observe que les courbes du tourisme affinitaire (ayant un lien de parenté ou des amis sur l'île) et du tourisme d'agrément se rejoignent. Une première qui conforte l'idée des professionnels du tourisme que la destination Réunion commence à s'imposer sur le marché mondial.

La plupart des touristes sont originaires de métropole (81%), 5% (Europe), 4% (Maurice) et 10% (Autre). Allemands, Suisses, Belges ou encore Autrichiens sont particulièrement attirés par notre île.  

Globalement, on constate une forte progression des touristes qui arrivent en dehors de la France. Un effort est d'ailleurs effectué pour attirer de nouveaux touristes à l'instar des Chinois. "Depuis 2011, les premiers groupes de touristes chinois ont été accueillis. Un début prometteur car l'économie injectée est importante. Ca se vérifie sur le terrain", a indique Pascal Viroleau, directeur de l'IRT.

Un rapport qualité-prix qui laisse à désirer...

Lorsqu'ils quittent notre petit caillou, les touristes sont satisfaits à en croire l'enquête de satisfaction, conjointe à l'Insee et l'IRT. Seul hic à leur perception sur notre destination, le rapport qualité-prix qui ne les satisfait pas entièrement (aérien exclu comme inclu).

Plus de 388 millions d'euros correspondant aux recettes extérieures du tourisme ont été affectés à l'économie locale. Il s'agit d'une augmentation de 18% par rapport à l'an dernier, soit 60 millions d'euros de plus. L'hébergement et la restaurations restent les postes de dépense les plus importants.  

L'IRT poursuit des efforts en terme de campagne publicitaire, de présence sur les salons ou encore d'amélioration de l'accueil à l'instar d'une formation en anglais proposée aux professionnels du tourisme. Par ailleurs, le 30 mai prochain, les dix plus grosses agences mauriciennes seront à la Réunion...

"2012 commence avec un peu de frilosité", explique Katerine Chatel du Club du tourisme de la Réunion. La période électorale serait le facteur déterminant de cette hésitation des touristes qui attendent de voir… Mais l'année est loin d'être terminée, les professionnels du tourisme ont retrouvé le moral, l'objectif des 600.000 touristes d'ici à 2015 de Didier Robert peut encore devenir réalité.


En bref :

Le Club du tourisme c'est 70 professionnels de la Réunion. La présidente, Katerine Chatel, confirme les chiffres de l'IRT sur le tourisme, "les professionnels sont globalement satisfaits, les bruits sont unanimes", explique-t-elle.

"Nous avons vendu des attentes et bien défini le positionnement des produits. Aujourd'hui les résultats sont là. Côté aménagement, la prise de conscience est désormais présente, le reste arrive…", précise Katerine Chatel. A titre d'exemple, un bureau de change existe désormais à la gare maritime, un autre devrait voir le jour dans les mois à venir du côté de l'aérogare.

Et les Réunionnais? "Ils sont eux-mêmes touristes et savent comment ils souhaitent consommer. Le Réunionnais devient acteur de son développement. L'évolution est nette".
Mercredi 18 Avril 2012 - 08:30
Lu 1087 fois




1.Posté par Urbaniste schyzophrene le 18/04/2012 08:42
la demonstration que le grand declin de st gilles confirme que son développement urbain a un impact NUL sur l'economie touristique. Pourtant on a pas arreté de nous bassiner avec: "c'est bon pour l'emploi", "le chomage blablabla"


Un detail qui n'est pas anodin a l'heure ou les amenageurs veulent faire pareil dans les derniers sites naturels qui restent à la reunion: grand Anse, Anse des cascade, coeur du parc national. La methode de la culture sur brulis...

2.Posté par eric le 18/04/2012 08:43
Bravo à vous et félicitations pour les résultats.

3.Posté par Sylvain le 18/04/2012 08:45
Et dire que lorsque Didier Robert avait annoncé son objectif, tous les opposants n'ont pas cessé de critiquer en expliquant que ce n'était pas possible !

Aujourd'hui je serai curieux de voir ce qu'ils vont dire.

Bravo car enfin La Reunion compte dans le paysage touristique de l'Ocean Indien!

4.Posté par Fabrice le 18/04/2012 08:47 (depuis mobile)
Il n'y a pas à dire, l'irt réalise un travail remarquable et bénéfique pour notre ile.

5.Posté par galileo le 18/04/2012 10:25
le plus important va arriver, il va falloir réussir a concilier l'arrivée de nombreux investisseurs et la préservation de notre joyau patrimoine mondial de l'humanité.

6.Posté par Mwa la pa di le 18/04/2012 15:00
Vous pouvez vous vanter d'une année exceptionnelle, mais il faut être aveugle pour ne pas voir que le coût du billet dans sa globalité est un frein au tourisme. En fait si l'on regarde bien, le prix exorbitant des taxes fait grimper le prix du billet à une hauteur indécente. J'ai une proposition, déjà faite , mais il faut peut être insister : que la CCIR accepte une détaxe portuaire aux touristes venus pour plus d'une semaine en prenant le vol, l'hôtel et la location de voiture avec un opérateur. Car, peu à peu le prix des billets seront tels que le tourisme disparaitra faute de moyens. Seule une initiative visant à réduire le coût du billet pour ceux qui prennent ainsi un "pack complet" par la diminution des taxes aéroportuaires locales pourrait inciter à venir. Nos compatriotes locaux auraient tout à gagner par l'augmentation des touristes mais aussi des retombés pour toute la population qui oeuvre dans le tourisme ici. Puis, il faut dire en dehors de ce débat, que de subventionner une compagnie qui n'apporte rien aux Réunionnais qui l'utilisent ni aux touristes, car pas concurrentielle, est un non sens !

7.Posté par Ca sent la banane !!! le 18/04/2012 20:55
J'aimerai bien avoir l'avis de Cambronne qui avait l'air de si connaître en tourisme plutôt qu'un énième rapport docu-fiction établi par les bons soins de la Région Réunion pour nous dire que depuis que l’exécutif a changé, tout va mieux madame la Marquise, jusqu'au prochain audit "impartial"...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales