Politique

200 étudiants et enseignants contre la réforme de l'IUFM

Jean-Paul Gérard est professeur d’EPS (Éducation physique sportive) à l’IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres). Il a participé hier soir à une marche aux flambeaux à l'IUFM, en compagnie de 200 étudiants et enseignants qui ne veulent pas des réformes proposées.


“Cette manifestation ce soir, c’est pour enterrer la formation professionnelle que les réformes de Luc Chatel, annoncées le 13 novembre, condamnent à mort, c’est-à-dire qu’on va avoir des enseignants mis devant les enfants, sans réelle formation professionnelle”, explique Jean-Paul Gérard.

Cela ne signifie pas pour autant la fin de l’IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres), selon le professeur d’EPS, “parce que nous sommes un vieux village gaulois et nous résisterons jusqu’au bout. Cela veut dire que nous essaierons de faire infléchir par des manifestations symboliques, ces réformes”.

“Nous allons sensibiliser le public et la presse aux méfaits de ce projet de loi”. La fusion des Sciences de l’éducation et de l’IUFM qui devrait devenir les Sciences humaines, est l’une des hypothèses possibles. “C’est l’une des solutions envisageables dans le contexte actuel”.

“Relier les Sciences de l’éducation et l’IUFM, ce n’est pas une mauvaise idée. Chacun aura sa place dans un ou plusieurs masters, à direction de l’enseignement et de la formation des adultes”, a souligné Jean-Paul Gérard, professeur d'EPS à l'IUFM.

200 étudiants et enseignants contre la réforme de l'IUFM

200 étudiants et enseignants contre la réforme de l'IUFM

200 étudiants et enseignants contre la réforme de l'IUFM
Mardi 8 Décembre 2009 - 10:40
Jismy Ramoudou
Lu 2216 fois




1.Posté par bertel le 08/12/2009 19:42
Ce qui se passe aujourd'hui, dans l'indifférence générale, est grave ... pour l'avenir de futurs élèves citoyens de demain et celui des futurs professeurs liés... à ceux auxquels ils ont choisi de se consacrer....

Mais ainsi va notre société.. dans l'indifférence générale.

Les 53% d'électeurs de mai 2007... portent de lourdes responsabilités sur leur épaules d'e français. Ils ont voté pour la suppression de tout... sans jamais exiger... que soit mis en exercice, en retour, un vrai projet de société.

Ils ont voté pour un gouvernement maître dans l'art d'user et d'abuser de leurres... - le débat débile sur l'identité en est une preuve flagrante - un gouvernement qui n'a au final aucun projet cohérent.. sauf celui de préserver les intérêts des riches... et sur ce dossier, ceux de leurs descendants... dans les écoles très privées !

Bertel de Vacoa

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales