Social

18e jour de grève à la Sermat : Vers une reprise du dialogue?


Photo d'archives
Photo d'archives
Ce lundi, les dockers de la Sermat entament leur troisième semaine de grève sur le port Est. Après l'échec des négociations vendredi dernier et la rupture du dialogue entre dockers et direction, le préfet de la Réunion a décidé de nommer un médiateur, Alix Séry, samedi.

Ce dernier a pris contact avec les deux parties durant le week-end en vue de les remettre à la table des négociations. Alix Séry s'est entretenu avec une délégation de dockers hier et doit donc rencontrer les acconiers ce lundi, alors que tous les acteurs économiques réclament un déblocage du port, paralysé depuis le 3 mai.

Le préfet, lui aussi, a demandé samedi la suspension de la grève pendant les négociations mais les dockers ne se sont pour le moment pas prononcés sur la levée du blocage.

Danion Ricquebourg, délégué syndical CGTR Sermat, avait rappelé lors du meeting de soutien organisé par le PCR samedi soir devant l'enceinte portuaire, "deux exigences" dans les revendications des salariés de la Sermat :  qu'il n'y ait pas de licenciement et que l'internalisation de la maintenance des charriots cavaliers soit au coeur des négociations.

La mission est délicate pour Alix Séry,  "ce n'est pas un cadeau", avait-il d'ailleurs souligné au moment d'être présenté par le préfet.  Alors que le conflit entre aujourd'hui dans son 18e jour, l'économie de l'île est de plus en plus touchée. Une reprise du dialogue entre acconiers et dockers est donc vivement espérée.
Lundi 20 Mai 2013 - 08:04
Lu 1670 fois




1.Posté par condor le 20/05/2013 08:22
quel gachis, ces bloquages sont d'un autre temps MAURICE et DUBAI font du 24h sur 24!!
ici c'est du 0h sur 24!!
la seule bonne nouvelle est la présence de MONSIEUR sery, pour que ce retraité prenne la place de tous nos fonctionnaires à la Réunion c'est que c'est un homme de grande valeur, et de grande intégrité morale et bien sur matérielle.....

2.Posté par démission le 20/05/2013 09:59
démission du préfet!

devant un tel echec, on peut légitimement se questionner sur ses compétences.

dans la plupart des pays, il aurait déjà déposé sa démission.

mais chez nous on est fonctionnaire pour la tune et le prestige, pas pour l'honneur ou le travail bien fait.

c'est une honte, devant un tel fiasco, et ayant laissé la population otage de ces dangereux syndicalistes, le préfet devrait déjà être rentré en métropole, honteux, et sans emploi

mais non il est toujours là, droit dans ses bottes, pas de problème!

3.Posté par REUNION le 20/05/2013 11:07
Avec ce genre de personnes grassement payer et en plus politiser par le PCR, il n'y a pas dialogue à faire. Faut les licencier tous sans attendre.
Que fait le Préfet, il attend de plus en plus que cela dégénère

4.Posté par pour le plaisir le 20/05/2013 14:53
Qu'on les pendent haut et court...

5.Posté par REUNION le 20/05/2013 22:17
Comme Mr le Préfet ne veut pas se mêler de se conflit par peur ou autre, il préfère déléguer son sale boulot à une autre personne
Pourquoi ne pas avoir déléguer ce pouvoir aux Députés de la Réunion qui ne pensent se faire voir qu'à la télé

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales