Faits-divers

18 mois de prison dont six ferme pour le directeur du GRDSBR


18 mois de prison dont six ferme pour le directeur du GRDSBR
RSPEAK_START Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre vient de rendre son verdict dans l'affaire des faux bons d'enlèvement de carcasses d'animaux réalisés entre 2005 et 2009 par le GRDSBR. Huit personnes étaient dans le box des accusés : l'ancien directeur du groupement régional de défense sanitaire du bétail de la Réunion (GRDSBR), Rubert Moutouchetty, son fils (chauffeur dans la société), sa fille (secrétaire) et cinq chauffeurs du GRDSBR qui ont accepté de réaliser de faux bons.

Rubert Moutouchetty était absent aujourd'hui pour entendre le délibéré. Il a été condamné à 24 mois de prison dont 18 avec sursis, 15.000 euros d'amende et une interdiction de gérer pendant cinq ans. Sullivan Moutouchetty, son fils, a été condamné à six mois de prison avec sursis et sa fille, Laura Moutouchetty, à 4 mois de prison avec sursis.

Les chauffeurs, Ary Merlot, Nelson Endoulma, Marie-Louis Huet et David Taillé ont été condamnés à six mois de prison avec sursis et Enaud Turpin, à huit mois avec sursis. "Il nous mettait la pression, nous avons dénoncé cette escroquerie et voilà que nous en payons le prix aujourd'hui", affirme l'un d'entre eux à la sortie du tribunal, partagé entre la satisfaction de voir le directeur condamné et sa déception d'être lui aussi puni par la justice.

Entre 2005 et 2009, pour répondre à des difficultés financières, la directeur du GRDSBR, Rubert Moutouchetty, avait fait réalisé des faux bons par le biais des chauffeurs de la société qui ramassaient les cadavres d'animaux chez les éleveurs (voir article précédent ). RSPEAK_STOP
Jeudi 21 Octobre 2010 - 16:17
Melanie Roddier
Lu 2122 fois




1.Posté par citoyen le 21/10/2010 17:57
Qui a été lésé financièrement parlant : les membres cotisants du GRDSBR ou une collectivité (département....) ?

2.Posté par kaskavel le 21/10/2010 18:27
à Citoyen : Le Département n'a rien à voir avec cette affaire . Le service public d'equarissage dépends de l'Etat .Le ramassage des cadavres d'animaux s'effectue dans le cadre d'une DSP .

3.Posté par citoyen le 21/10/2010 19:56
2.Posté par kaskavel le 21/10/2010 18:27

Merci mais ça ne répond pas à la question: qui précisément a payé les faux enlèvements? L'Etat?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales