Faits-divers

174 infractions relevées par les gendarmes au cours de ce week-end de Noël


Les motocyclistes de l’EDSR ont poursuivi la lutte contre l'insécurité routière tout au long de ce weekend, et ont constaté parmi les 174 infractions, une conduite sous l'emprise de stupéfiants, 5 alcoolémies dont 2 délictuelles, un refus d'obtempérer commis vendredi matin au cours de l'opération préventive et dont le jeune pilote de scooter âgé de 17 ans a été formellement reconnu samedi après-midi alors qu'il circulait sur son engin non-assuré, ou encore 140 excès de vitesses. Au total, ces infractions ont entraîné le retrait de 5 permis de conduire.

Par ailleurs, le pire a été évité sur la RN1 à l'Étang-Salé dans la nuit de samedi à dimanche. Une Peugeot 106 de couleur blanche circulait à contre-sens sur la voie St-Denis/St-Pierre obligeant une Mazda à se rabattre subitement sur une Peugeot 205 qu'il dépassait afin d'éviter le choc frontal. "Fort heureusement, la collision entre les deux véhicules qui circulaient normalement n'a causé que des dommages matériels". L'enquête se poursuit pour identifier le conducteur du véhicule en fuite, à l'origine de cet accident.

Pour la première fois depuis le début du mois, le bilan de l'accidentalité du week-end est jugé  "satisfaisant" par le chef d’Escadron, Laurent Frutos, Commandant de l’EDSR de La Réunion. "Pour autant, le fait divers de l'Etang- Salé aurait très bien pu endeuiller la nuit de Noël, démontrant ainsi la fragilité des statistiques"

"Plus que jamais, en cette période de vacances scolaires et de fêtes de fin d'année", la gendarmerie poursuit ses efforts de mobilisation "afin de susciter une prise de conscience auprès des usagers de la route".  Elle relaye aussi l'appel à la sobriété des conducteurs diffusés sur les panneaux d'affichages routiers et largement repris pas le médias télévisuels et les réseaux sociaux : "celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas"!

Les militaires annoncent également que des contrôles seront mis en place aux abords des établissements festifs de l'île dans la nuit de la Saint-Sylvestre. 
Lundi 26 Décembre 2016 - 08:05
Lu 4484 fois




1.Posté par Maître CoNNar le 26/12/2016 08:46

le jeune pilote de scooter âgé de 17 ans a été formellement reconnu samedi après-midi alors qu'il circulait sur son engin non-assuré

Après deux trois Y pleure pour le Ga Sodron .....Hi hi hi

2.Posté par titi974 le 26/12/2016 09:12

Les week end se suivent et se ressemblent terriblement sur nos routes certains abrutis doivent avoir envie de rejoindre le cimetiere plus rapidement que prévu, il faut continuer et continuer les contrôles et réprimer sévèrement ceux qui mettent en danger la vie des autres....

3.Posté par TICOQ le 26/12/2016 09:16

Merci encore aux forces de l'ordres qui luttent toute l'année contre les délinquants de la route, pour notre sécurité.

4.Posté par Crikotte le 26/12/2016 09:33

merci et bravo aux forces de l'ordre pour le travail qu'ils fournissent d'autant plus que votre métier est loin d'être évident avec tous les "tarés" qui trainent! continuez vos contrôles et à l'approche de la nouvelle année je ne peux que vous souhaiter un peu plus de reconnaissance par la population que vous essayez de protéger malgré les nombreuses contraintes liées à votre profession!

5.Posté par DANY le 26/12/2016 12:06

enfin on parle de choses interessante on parle pas de petard bravo messieurs les gendarmes sa c du concret

6.Posté par Pamphlétaire le 26/12/2016 15:04

"celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas"! Et il faudrait ajouter pour mettre les points sur les "i" pour certains ou que cette phrase englobe la prise de médicaments ou de substances hallucinogènes...
hallucinogène : 1/ adjectif. Qui provoque des hallucinations.
2/ nom masculin. drogue provoquant un état psychédélique (cocaïne, haschisch, L. S. D., psilocybine). « Le L. S. D., cet hallucinogène qui provoque aux États-Unis une nouvelle vague de toxicomanie (…), est aussi utilisé en psychiatrie (…) et efficacement dans les cures de désintoxication alcoolique » (Science et Vie, no 588, p. 42). CQFD.

7.Posté par Zoé le 26/12/2016 21:51

Chasse au fric.
Le vrai fléau c'est l'alcool, pourquoi ne pas le taxer de façon démesurée pour vraiment en dissuader sa consommation (genre 10000%) et infléchir un fléau de santé public? Lobbyes ? Etat pourri? (ben oui il faut le dire ! )
Bravo aux représentants de la loi d'un état pourri !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter