Société

1,7 millions d'euros de fraudes à la Caf, autant aux minimas sociaux en 2011

Le RMI fraudé à hauteur de 1,6 millions d'euros, des versements indus de 3,7 millions d'euros. Le comité opérationnel départemental anti-fraude a présenté la semaine dernière le pré-bilan de son plan régional anti-fraude de 2011. Premier constat : alors que l'année 2011 n'est pas terminée, le montant des fraudes à la CGSS a explosé de 66%. L'histoire ne dit pas si c'est la recrudescence des contrôles qui a amené cette explosion…


1,7 millions d'euros de fraudes à la Caf, autant aux minimas sociaux en 2011
Le comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf) a présenté la semaine dernière son pré-bilan 2011 des fraudes des usagers des différentes administrations à la Réunion. Tous les services sont concernés : la Sécurité sociale, la CAF, les impôts mais également le travail non déclaré. L'occasion pour Zinfos de revenir un peu plus en détail sur les chiffres dévoilés par le Codaf.

Le montant des fraudes découvertes à la CGSS ne cesse de progresser. D'une année à l'autre, le phénomène se vérifie. Ainsi, le montant des redressements opérés par les services de recouvrement de la CGSS progresse encore de 66% par rapport à 2010, alors même qu'il était de +64% en 2010 par rapport à 2009. Le montant des redressements s’élève déjà à 629.229 euros avant même que 2011 ne s'achève (333.759 euros en 2010, 203.302 euros en 2009).

Concernant l’action de lutte contre la fraude des prestations de la CAF, 3.758.969 euros ont été rappelés (versements indus) suite à des contrôles. 207 cas de fraude ont été détectés pour un montant total du préjudice de 1.736.846 euros.

La CAF a également transmis au Département 130 dossiers litigieux pour présomption de fraude au RMI, représentent un indu RMI de 1.601.539 euros.

En 2011, la collaboration des services de contrôle a été le maître mot.

En matière de travail illégal, le pré-bilan fait état de 16 opérations de contrôle conjointes (11 en 2010). Les secteurs privilégiés  ont été l'agriculture, les discothèques, les opérations commerciales, les garages, de la restauration, les opérateurs de téléphonie mobile et internet et le gardiennage. 100 PV ont été dressés pour travail illégal.
Jeudi 15 Décembre 2011 - 07:43
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1577 fois




1.Posté par comparaison le 15/12/2011 06:48
la pharmacienne du Tampon a fait 1,5 millions d'euros à elle toute seule

2.Posté par Fraude patronale le 15/12/2011 08:47
Et la fraude en col blanc, celle des patrons, des entreprises, les paradis fiscaux, l'évasion fiscale... pas d'enquête là-dessus ? Pourtant les chiffres sont autrement plus importants !

3.Posté par vinzinf le 15/12/2011 14:27
Et ça justifie que les autres puissent frauder ? il me semble que c'est particulièrement odieux d'escroquer le peu du système de solidarité qu'il nous reste...

4.Posté par Léa le 23/12/2011 20:37
Ceux qui refusent de balayer devant leur porte essayent toujours de faire diversion avec la soi-disant prépondérante fraude en col blanc. Ah les vilains patrons qui oppriment les pauvres petits employés si travailleurs et si honnêtes, jamais à se plaindre, toujours à l'heure pour faire un travail de qualité...En attendant un sou est un sou et celui qui vole l'argent de l'Etat mérite toujours de payer pour ça.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales