Social

16h30 : Les assistants d'éducations délogés par la police


16h30 : Les assistants d'éducations délogés par la police
Les policiers ont finalement délogé le campement installé par les assistants d'éducation depuis une semaine dans les jardins de la préfecture. L'opération s'est déroulée dans le calme.
Les manifestants n'ont aujourd'hui obtenu aucune réponse du Rectorat et de la Préfecture concernant la pérennisation de leur emploi.

Mercredi 17 Juin 2009 - 17:26
Melanie Roddier
Lu 713 fois




1.Posté par bbrun le 17/06/2009 20:05
seul moyen de se faire entendre, et montrer notre importance au sein des établissements scolaires,que tout les assed (vie scolaire,avs-i, informatique etc) boycottent les cours,aucune présence ,grève illimité.vous verrez, les chefs d'établissement verront rouge ,désordre général,plus de surveillance,plus d'accueil des élèves handicapés .Un peu comme la caf et la sécu.seulement est on pret a etre solidaire? il faut plus se mobiliser que cela ,c'est certain!! la journée de manifgestation des assed d'aujourd'hui ne sont qu'un commencement!!!

2.Posté par Hervé le 17/06/2009 21:52
C'est fini, les recrutements son déjà en cours, la messe est dite, direction le pôle emploi. Les chefs d'établissements ont déjà vos remplaçants sous le coude, des demandes spontanées de candidatures arrivent par dizaine dans les établissements. Maintenant c'est chacun son tour... Le votre est fini, pour ces postes là du moins.

3.Posté par beverly, une réunionnaise de st pierre le 18/06/2009 19:18
etant donné la photo de vous et de votre campement qui accompagne l'article, il faut dire que ce n'est pas trop trop joli la facon dont vous avez transformé le coin.Surtout vous etes des femmes.Le spectacle de vous ainsi, sous cette tente ou autres, je ne sais pas.Il faudrait faire la grève, mais pas de cette facon, peut etre.Là, sur cette photo, il y a des cartons, des sacs de couchage suspendus, ca fait un peu désordre dans le paysage.Moi, je dis meme dans la détresse, il faut rester dignes.Meme si on est des mères de familles, pas besoin de venir manger gourmandes avec des marmites et tout sur le lieu de son campement pour se faire entendre.En un mot vous avez installer un campement à cet endroit pour faire comprendre vos revendications?
Courage quand meme dans vos démarches et revendications.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales