Social

164.000 personnes vivent dans un logement suroccupé

L'Insee publie les chiffres portant sur la suroccupation des logements en 2010 à La Réunion. Voici les informations de l'Institut de statistiques:


164.000 personnes vivent dans un logement suroccupé
" À La Réunion, 164 000 personnes vivent dans un logement considéré comme trop petit et sont ainsi en situation de suroccupation. Cela représente 22 % de la population réunionnaise, soit deux fois plus que la moyenne nationale. Les familles nombreuses et monoparentales sont surexposées.

C’est le cas également des familles sans emploi et de celles de catégories socioprofessionnelles modestes. Néanmoins, la suroccupation des logements a diminué depuis 1999 dans toutes les communes de l’île.

Le mal-logement peut recouvrir de multiples dimensions. L’une d’entre elles est la suroccupation des logements qui mesure l’adéquation entre le nombre de pièces du logement et la taille de la famille.

Une forte suroccupation des logements à La Réunion

À La Réunion, 38.000 logements sont suroccupés en 2010 soit 17 % des logements de l’île. Ils sont habités par 164.000 personnes, soit 22 % de la population contre 9,5 % en France.

La région est la troisième en terme de suroccupation des logements, derrière la Guyane (42 %) et l’Île-de-France (17,7 %) mais juste devant les Antilles (entre 16 et 17 % de logements suroccupés).

La suroccupation croît avec la taille des familles

À La Réunion, elle concerne 8 % des ménages de deux personnes mais 57 % pour ceux de six personnes
ou plus. Or, les familles réunionnaises ont de nombreux enfants.

Sans surprise, la suroccupation diminue avec l’augmentation du nombre de pièces du logement. Elle touche 64 % des logements de deux pièces et 5 % des logements de cinq pièces.

La suroccupation touche les ménages les plus modestes

La suroccupation affecte d’abord les catégories sociales les plus modestes. Un tiers des ménages dont la personne de référence est sans emploi vivent dans un logement suroccupé. Deux ménages sur dix vivent aussi en suroccupation quand la personne de référence est ouvrier ou employé. Les cadres ou les retraités sont les mieux lotis avec respectivement 3,5 % et 7% des ménages à l’étroit dans leur logement.

Les familles monoparentales surexposées

La moitié des familles monoparentales réunionnaises vivent dans un logement suroccupé. Ces ménages occupent quatre logements suroccupés sur dix. Les mères sont alors les plus concernées car neuf fois sur dix, une femme est à la tête de la famille monoparentale.

Moins de logements suroccupés

La proportion des ménages concernés par la suroccupation a diminué depuis 1999, passant de 23 % à
17 % aujourd’hui. La proportion des personnes vivant dans un logement suroccupé est ainsi passée de 29 % en 1999 à 22 % en 2010."
Jeudi 27 Juin 2013 - 14:08
Lu 695 fois




1.Posté par David Asmodee le 27/06/2013 18:09
Vivement la loi Duflot et l'arrêt de la défiscalisation. lol
Il faudrait aussi augmenter les taxes sur les permis de construire.


2.Posté par David Asmodee le 27/06/2013 19:18
Or, les familles réunionnaises ont de nombreux enfants.


Vu sur Antenne Réunion...une femme... huit enfants...

Arrête fé le couyon don té.
Arrête koké.

3.Posté par Iliade974 le 27/06/2013 20:03
Et réduire les allocations familiales.... le probleme des logements surrocupés serait vite réglé...

4.Posté par Chaume et heure le 27/06/2013 20:04
Bizarre les chiffres .. on dirait le même nombre de chômeur de La Réunion .... à croire qu'il s'entassent ! Gare au piétinement

5.Posté par Moumtaz Akbal le 27/06/2013 20:52
Vaste sujet... il y aurait beaucoup à saliver ! Chutttt donc...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales