Société

156 postes supprimés dans l'enseignement à la Réunion en 2012


156 postes supprimés dans l'enseignement à la Réunion en 2012
Pour la rentrée 2012, le nombre de postes supprimés dans l'académie de la Réunion sera de 156. Un chiffre dévoilé vendredi dernier lors du Comité technique ministériel, comité qui définit les dotations région par région pour chaque rentrée scolaire. En tout, ce sont 14.000 postes qui vont être supprimés sur l'ensemble du territoire français, sauf pour la Guyane, dans le premier et le second degré à la rentrée 2012.

"Le projet est saignant et les suppressions de postes sont une nouvelle fois au rendez vous. Exit la promesse évoquée un temps du gouvernement pour qu'il procède à un gel des suppressions de postes dans le primaire pour la rentrée 2012 et 2013", explique Patrick Coré, secrétaire général de la CGTR Educ'action.

A la Réunion, le premier degré va être particulièrement touché avec la suppression de 69 postes. "La CGTR exprime ses plus vives inquiétudes sur l'impact de ces nouvelles suppressions d'emploi dans notre système éducatif à la Réunion. Un système au bord de l'asphyxie", précise-t-il.

"Ignorées les observations  de  l’OCDE  qui  pointent la faiblesse du taux d’encadrement du premier degré en France ainsi que toutes les recommandations. Dernièrement, le Haut Conseil à l’Education a préconisé que le primaire bénéficie en priorité de moyens", ajoute Patrick Coré.

En métropole, la rentrée 2012 sera marquée par la nouvelle suppression de 14.000 postes. Pour le premier degré ce sont 5.700 postes qui sont concernés, pour le second degré 6.550, pour l'enseignement privé 1.350 et pour les services administratifs 400.

"Ici plus qu'ailleurs, en raison de nos retards  structurels et scolaires, les nouvelles saignées d'emploi vont avoir des conséquences  désastreuses sur l’éducation, alors que l'ile est sinistrée par le chômage et la précarité", prévient Patrick Coré qui annonce une mobilisation à venir contre les suppressions de postes dans l'enseignement.
Dimanche 18 Décembre 2011 - 15:38
Lu 2414 fois




1.Posté par ti franck le 18/12/2011 14:50
faudra pas chercher bien loin comment des eleves quittent l'ecole en ne sachant ni lire ni ecrire.
meme les etudiants ne savent plus faire deux phrases sans une dizaine de fautes

2.Posté par noe!! le 18/12/2011 15:15
Il me semble que c'était 69 postes non renouvelés (départ à la retraite) !!!
Le nombre d'élèves a diminué partout ...plus de baby-boum en ce moment !!! il y aura en moyenne 23 élèves par classe ....ce n'est pas ingérable ...
Jadis on avait 50 à 60 élèves par classe et on avançait très bien , aujourd'hui avec 15 élèves par classe , certains crient au massacre !!!! Ils veulent devenir précepteur avec 2 élèves par prof ???

Le monde a vraiment évolué , on devient de plus en plus "paresseux" ....être payé à ne rien faire si ce n'est dire des conneries comme les "élus des syndicats" ....

Tous les MAD (mis à disposition MGEN, syndicats, circo , rectorat , MAIF, USEP, et plein d'autres) , les élus syndicalistes , les psy , les RASED , doivent être sur des postes en face des élèves ....On les trouve en train de remplir des dossiers inutiles en longueur de journée ....au lieu de s'occuper des élèves dans une classe !!!!!!

Au boulot ! Au boulot !

"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité." (Sir Arthur Conan Doyle).

3.Posté par bertel le 18/12/2011 18:02
bertel
Dans le concours du diseur de conneries, le premier prix reste accroché à qui de droit.

"La paresse de l'esprit est un mal qui n'atteint que ceux qui sont prédisposés à la développer !" (c) (bertel)

Bertel de Vacoa

4.Posté par CQFD le 18/12/2011 18:48
J'aime les commentaires de NOE ;-) toujours fondé et accompagné d'une citation c'est cool.

Autre piste tournée vers le futur: Des cours sur ordinateur ???
Non ce n'est pas de la fiction !
Exemple --) On fait 6 années environ d'anglais et le niveau est nulissime. Imaginons parler en direct avec des élèves en Angleterre ou autre... ce serait des échanges très riches me semble t il.

Pour la physique, des travaux de groupe et surtout pratique.


Les débouchés sont illimités.

Résumé de ma proposition:
Si concrètement on ne peut payer d'avantage de profs, alors faisons des élèves le coeur de leur apprentissage via ces échanges internationaux et d'avantage de pratique en groupe...

Le magistral j'ai toujours détesté ;-)))

Dites ce que vous en pensez.... et joyeuses fêtes.

5.Posté par Soixante trois le 18/12/2011 19:43
""156 postes supprimés""
En combinant chiffres et mots de cet ensemble de mots , ""156 postes supprimés"" : la fréquence de la porte d'argent est supprimée ... A bon entendeur salut ...

6.Posté par Laetitialebian le 18/12/2011 19:56 (depuis mobile)
Oui c est vrai à l époque on faisait classe pour 50 mais aujourd\'hui hui on nous demande d adapter notre enseignement aux élèves dyslexie et handicap divers... Comment faire avec des classes surchargées et non adaptées . Et puis la paperasse n en parlons pas.Être enseignant aujourd\'hui hui si c pas une vocation on finit à la clinique flamboyant.enfin si on fait son travail correctement je précise.. C dommage pour nos enfants .et puis si on met un filtre de bonne conscience au concours( réelle motivation et non les vacances et autres \"avantages\") on aurait moins de gratteurs et donc moins d embouteillage au concours et moins d enfants lésés

7.Posté par Thierry le 18/12/2011 21:56
La réussite n'est pas en jeu, puisque bien que des postes soient supprimés chaque année, les taux de réussites restent élevés.

Rejoignant Noe, les taux de natalité baisse, il est donc FACILE à nos décideurs de s'appuyer sur ces études pour recourir à une telle solution et en période de crise.

Nous passons aussi à un autre ère, non pas celui des dinosaures, mais à celui de l'internet donc de l'accès facile à la connaissance et à un nouveau mode de communication, comme l'évoque le Post 4.

C'est sûr, rien à voir avec un vrai Prof, humain et encore moins si ce Prof est une BIEN JOLIE PROFESSEUR, qui plus est, ferait du surf, serait hyper intelligente, cultivée et gentille....

Et comme le dit le Post 6, il faudrait faire fuir les opportunistes qui ne visent le métier de prof que pour les avantages et les vacances au détriment de l'éducation de nos enfants.

8.Posté par noe!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le 18/12/2011 22:50
"Les études, c'est cinq ans de droit, tout le reste de travers" (Coluche)



9.Posté par jeanrene le 19/12/2011 05:46
si en France on divisait le nombre d'enseignants par le nombre d’élèves les élèves seraient environ 14 par classe, malheureusement trop d enseignants (ceux qui se plaignent ...)n'enseignent plus mais sont détachés et font du syndicalisme et de la politique laissant aux enfants de notre pays non seulement des dettes mais aussi une inculture! pauvre France...

10.Posté par William le 19/12/2011 06:34
D'accord avec le post 6 et 7 sur le fait qu'il faut faire fuir les tirs au flanc...
Une grande partie du malaise vient du fait qu'une partie des enseignants (les plus honnêtes et les plus consciencieux) sont confrontées à des collègues qui se la coulent douce mais qui gagnent autant voir plus qu'eux ! Ce manque de respect pour l'élève est également en partie une des causes pour le manque de respect croissant pour les enseignants.
Je suis pour la réforme des notations des enseignants, pour qu'elle soit faite par quelqu'un qui connaisse au quotidien l'implication de l'enseignant !

11.Posté par Le troll 974 le 19/12/2011 09:26
Soyez heureux amis réunionnais !! Ça fait des zoreils en moins !! Non ?

12.Posté par Emmanuel le 19/12/2011 10:36 (depuis mobile)

En Finlande,pays à la pointe en ce qui concerne la pédagogie,les enfants en difficulté sont pris en charge individuellement par des maîtres spécialisés ...en france on les prend en groupe de 5 dans les rares écoles qui ont encore des maîtres spé...En ce qui concerne les enseignants détachés en circo ou autres,si ils disparaissent qui va faire leur travail?les directeurs?lesenseignants?apres faire fonction d'éducateur,d'assistantsocial et j'en passe il faudrait aussi que les prof deviennent des administratifs?Noé les dossiers traités en circo ou en rased sont pas inutiles!

13.Posté par Aux GDF le 19/12/2011 17:08
Deux surrémunérations = 1 poste de créer. Pourquoi pas pas supprimer la surémunération ? On créerait ainsi des postes, du travail pour les réunionnais. Après tout la vie est cher pour tout le monde dans ce pays..... aux grosses payes du boulot. Justifier votre paye. Travailler 53 % en plus. Nos marmailles réussiraient davantage

14.Posté par ndldlp le 20/12/2011 19:33
y a le poste du recteur dans les 156 ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales