Social

14h30 : La galère des automobilistes n’est pas près de finir

L’accès à la route du Littoral et à la route des Tamarins s’est transformé en véritable calvaire pour les automobilistes, au fil de la matinée. Le passage des barrages filtrants se fait désormais en deux ou trois heures à l’entrée de la route du Littoral, côté Possession, et de la route des Tamarins, côté Saint-Paul.


Les transporteurs présents sur les barrages filtrants ont laissé passer les pompiers, les ambulances et les transports scolaires. Les véhicules de tourisme eux, continuent à rouler pare-choc contre pare-choc pour sortir des kilomètres de bouchons.

“Ils ont été compréhensifs à mon égard. Je leur ai expliqué que je me rendais à l’enterrement de ma sœur, ce matin à Saint-Denis. Ils ont accepté de me laisser passer”. Ibrahim a pu ainsi faire La Possession – Saint-Denis, en un temps habituel.

Ce n’est pas le cas pour certains commerciaux. Il était 9 heures lorsqu’ils ont appelé pour décaler leur rendez-vous dans le Sud, l’Ouest et le Nord. “C’est encore une journée de travail de perdu. Nous aurons du mal à la récupérer”, regrettait ce matin Edouard.

La colère de ces professionnels “est légitime, autant que ceux des automobilistes qui n’ont pu se rendre à leur travail. C’est inadmissible d’être toujours les otages des secteurs professionnels en difficultés”. Certains ont d’ailleurs fait entendre leurs courroux sur radio Freedom.

Vous comprendrez mieux lorsque vous verrez la vidéo. Ce sont les images des embouteillages avant la route des Tamarins (côté Saint-Paul) et celles avant l’entrée de la route du Littoral (côté Possession).
Lundi 31 Août 2009 - 14:31
Jismy Ramoudou
Lu 1314 fois




1.Posté par mwa la pa di le 31/08/2009 17:11
Je me demande si une loi ne devrait pas interdire les barrages routiers. En fait prendre la population en otage est sûrement plus facile et plus lâche que de bloquer la Région, la Préfecture ou le Conseil général. Je ne comprends plus en fait que l'on m'interdise de rouler pour un problème dont je ne suis en rien responsable. Je crois que ce genre d'attitude va amener une réaction musclée un jour. De quel droit peut on décider de bloquer une population? je ne peut plus comprendre. En tout cas je ne ferais pas appel à ces sociétés si j'en ai besoin. Je chercherais ailleurs une solution ! Je propose que nous allions nous aussi devant leurs sociétés et bloquer le chemin afin qu'ils ne puissent aller travailler afin de protester contre l'augmentation des impôts. Dans l'absurde il y a de quoi faire.

2.Posté par Surcouf le 31/08/2009 17:56
La loi les interdit. Encore faut-il que le Préfet la fasse appliquer fermement et poursuivre les auteurs. Ça suffit!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales