Social

13h00 à Saint-Denis : Prise de parole des syndicats devant la Préfecture

Le cortège de manifestants est arrivé au complet devant la Préfecture de la Réunion. En ce moment les syndicats prennent la parole sur le podium.


13h00 à Saint-Denis : Prise de parole des syndicats devant la Préfecture
Pour tous les leaders syndicaux, cette mobilisation est un succès. "Les personnes se sont déplacés en masse pour dire non à la réforme des retraites de Nicolas Sarkozy" explique Jean-Pierre Rivière, président de la CFDT.

Pour Yvan Hoarau, CGTR, "c'est un succès plus important que le 24 juin dernier. Ce projet de réforme des retraites est injuste socialement car il est supporté à hauteur de 85% par les salariés et 15% par les entreprises. Il aggrave les conditions de vie des Réunionnais. Il est aussi injuste pour les jeunes qui sont actuellement au chômage pour la plupart. Les travailleurs sont victimes d'une crise dont ils ne sont pas responsables".

Tour à tour, chaque syndicat s'exprime pour dénoncer la politique du gouvernement. Côté chiffre, les syndicats estiment que la manifestation a rassemblé près de 8.000 personnes. Du côté de la Préfecture, elle annonce 3.500 manifestants à Saint-Denis.

La SAIPER a chargé "symboliquement"

La manifestation s'est déroulée dans le calme. Seule la SAIPER n'a pas manqué de se faire remarquer en chargeant "symboliquement" le cordon de police autour de la Préfecture.

Certains syndicats appellent à des assemblées générales

Aucun débordement n'a été signalé tout au long du parcours. Pour la suite du mouvement, certains syndicats appellent à des assemblées générales dans les entreprises, pour donner une suite au mouvement.

13h00 à Saint-Denis : Prise de parole des syndicats devant la Préfecture

13h00 à Saint-Denis : Prise de parole des syndicats devant la Préfecture

13h00 à Saint-Denis : Prise de parole des syndicats devant la Préfecture

13h00 à Saint-Denis : Prise de parole des syndicats devant la Préfecture
Mardi 7 Septembre 2010 - 13:11
Julien Delarue
Lu 1524 fois




1.Posté par réyonné le 07/09/2010 14:13
vivement l'adoption de ce projet !!!

2.Posté par Yuki le 07/09/2010 15:23
En premier C toi qui va crève 2 Faim Réyoné.

3.Posté par David le 07/09/2010 15:35
" En premier C toi qui va crève 2 Faim Réyoné."
C'est sûr que ça ne risque pas d'arriver à nos leaders syndicaux Montblanc-RalphLauren. Combien d'adhésions encore aujourd'hui ? Combien de chiffre d'affaires ? Pourquoi on ne communique jamais ces chiffres ? Quel bon business que l'exploitation de la détresse !

4.Posté par Ferrant le 07/09/2010 16:04
Si le maréchal avait pris sa retraite à 60 ans comme le veulent les bolchéviks et les syndicalistes de la CGTR, lui qui est né en 1856 c'est donc en 1916, en pleine bataille de Verdun qu'il aurait dû raccrocher son képi.
A l'heure qu'il est tout le monde à la réunion mangerait de la choucroute.
Vive le maréchal.

5.Posté par un reunionnais pas importé le 07/09/2010 16:17
un projet d'une insolence et d'un mépris pour l'ensemble des actifs travailler plus pour gagner plus on nous avait deja dit regarder le desastre maintenant c'est la retraite un président qui n'ecoute pas la population mais ou va t 'on la retraite de nos personnes agées misérables nous qui travaillons tous les jours cotisons a la csg crds et la retraite que nous aurons sera une misére croyons nous que s nos enarques qui touchent ENTRE 15000ET 50000 euros parmois et qui seront a l'abri de la pauvreté a la reraite vont il touche plustot leur copains de la sphere financiere c'est vrai qu'il vaut mieux satisfaire le monde financier que de le taxé




6.Posté par contestataire le 07/09/2010 16:32
8000 manifestants?? 6000 employés communaux payés sans problème ce jour-là. Politique oblige parceque ordinairement on les voit déambuler aux abords des mairies et annexes: aujourd'hui c'était la fête au village; donc pourquoi pas. Mais sarko ne changera rien et segolene et aubry encore moins puisqu'elles n'ont pas de solutions. N'en parlons pas de ces quelques comiques politiques la REUNION ce sont des sportifs qui jouent en 10ème division. Zots y peut néanmoins demande l'indépendance, la décentralisation zot y gagne pas gérer que pou remplir zot poches au détriment des vrais travailleurs.

7.Posté par Licencier Sarko en 2012 le 07/09/2010 16:46
C'est une vague de fond qui est entrain de se former dans l'Hexagone et ici ( et partout d'ailleurs ).

Les Français vont licencier Sarko en 2012 et les petits copains de Sarko ici comme Didier Robert

qui a été élu alors qu'il est minoritaire à la région. Faut le faire !!!!

8.Posté par leon le 07/09/2010 17:31
fo aret méprise band creole lété dan la rue , au moins zot nz couraz exprime zot zidée et zot opinion, zot y cachiette pas derrière un clavier po insulte domoun.

na un oeu i vé pas travay pliss 60 ans , i pé comprende quand ou lé manoeuvre , mécanicien infirmière etc..
na point in constestation sarko pou sarko , si lété jospin té pareil. maintenat, ou lé dans ou gran case, ou lé bien payé , ou nana out retraite assuré , la vie lé bon pou ou, ben ça out chance , i fo ni reste malheureux , noir, ni vive dans bidonville ni mange la malbouffe tout le tan , nout sang lé rouge , ni pé donn a li , rrespect à nou lo frere

9.Posté par gwadarun le 07/09/2010 17:42
même ceux qui n'ont jamais bosser réclament la retraite à 60 ans.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

10.Posté par vipère le 07/09/2010 17:44
à 4 Ferrant
Vraiment prendre l'exemple de Pétain démontre vos limites,si un exemple n'est pas à prendre c'est bien celui là ,quant à la choucroute je n'ai pas mes moyens de m'en payer

11.Posté par FOXI le 07/09/2010 19:33
Faut être crassement débile pour se référer à Pétain, l'homme qui faisait orner les bâtiments publics du slogan:
" Les juifs sont comme une colonie asiatique établie en France. Ils sont chez nous comme en terre étrangère. Triplement étrangère car ils ne sont ni des français, ni des chrétiens, ni même des européens"..

Soutenir un pareil fada en dit long sur la dangerosité de Ferrant....

12.Posté par noe974 le 07/09/2010 19:37
Allez de l'avant M. le Président .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales