Faits-divers

12 ans de réclusion criminelle requis contre Patrice Nirlo


Troisième et dernier jour de procès devant la cour d'assises pour le caporal chef Patrice Nirlo. Le pompier répond depuis ce mercredi de crime contre la nature.

A 11h10, les réquisitions sont tombées. L'avocat général a requis 12 ans d'emprisonnement à l'encontre du pyromane. Verdict attendu dans quelques heures.

---
Revivez le deuxième jour de procès axée sur la personnalité trouble de l'accusé :
Nirlo : Entre déviance perverse pyromanique et père de famille dévoué
Vendredi 5 Février 2016 - 11:13
Laurence Gilibert sur place
Lu 1332 fois




1.Posté par Titi or not Titi le 05/02/2016 11:36
Un Billet Qu'Il Ressort Libre !! 😄😄
( Vu Qu'Il A Déjà Fait 2 Ans !! )

Un Ptit Place Bordage Au Conseil Départementale
Via Le SDIS En Tant Que Sergent Pour La
Prévention Dans les Ecoles !! 😜

En Creusant Un Peu, Suis Sûr Qu ´Il Continu A Toucher
Son Salaire !! 😄😄

ANouLa©®

2.Posté par Père Vert le 05/02/2016 12:14
Bonjour , je suis très impliqué dans l'écologie.
Pourquoi traiter nirlo de pervers . Vous me calomniez . Méchants, na !

3.Posté par lili le 05/02/2016 12:39 (depuis mobile)
Y joue pas avec le feu !!! Malheureuse pour sa famille mais malheureuse également pour mon île. Qu Il écope du Maximum !!!

4.Posté par Frigidaire le 05/02/2016 14:09
Il faut espérer qu'il purge sa peine jusqu'au bout et ce n'est même pas le prix de la destruction subi par l'ile de la Réunion.
Le crime de cette personne est équivalent à celui des pêcheurs avec des chiens comme appâts en pire avec les effets toujours visibles sur l'économie touristique que l'ile de la Réunion.

5.Posté par CALOU le 05/02/2016 14:29
Lu l'a donne beaucoup de travail à son band' collègues ; lu l'a fait peur aux Réunionnais ; lu l'a défiguré Dame Nature :

Après lu dit que c'était pour jouer !

Fait comprend' à lu que ça ne se fait pas. La Réunion n'avait pas besoin de ça.

Ce crime mérite un bon moment en prison (et à la dure svp) ! Pas question de laisse à lu sortir avant son temps de libération. Il faut que lu réalise vraiment que lu l'a fait honte sa profession et que lu l'a vraiment "déconné".

Sans pitié, "totoche à lu" ! Après ça, lu n'aura plus envie de sourire comme sur la photo.

6.Posté par Olivier Montfort le 05/02/2016 16:06
Je pense qu'une peine de prison à perpétuité aurait du être demandée. S'il prend 12 ans il sera dehors dans 2 ans.

7.Posté par Eno2016 le 05/02/2016 17:41
Finalement il n'a fait que "nettoyer" les branchages que l'ONF a laissé telle quelles !

Il a rendu service à la forêt en se mettant à la place de M. PROPRE !

8.Posté par Marion le 05/02/2016 18:17
Olivier Montfort, J'espère que vous souhaiterez la même chose au prochain connard qui tuera et qui violera quelqu'un. Vous êtes tellement ridicules et irréfléchis c'est incroyable. Vous vous permettez de parler d'une affaire dont vous ne connaissez ni les tenants ni les aboutissants, et vous vous pensez en mesure de juger de la gravité d'une affaire. Il s'est repenti, a reconnu ses torts et je doute fort qu'il s'en reprenne de si tôt à la nature. J'espère, vous qui êtes le premier à lui jeter la pierre, que vous n'avez jamais dégradé la nature de n'importe quelle façon que ce soit. J'espère que vous n'avez jamais par mégarde jeter un mégot de cigarette, laisser partir un papier, un emballage. Car si c'est le cas, laissez moi vous dire quelque chose, vous êtes le premier des hypocrites. Cet homme n'a tué personne, certes il a mis en danger la vie de certaines personnes. Mais le résultat est là, il n'y a eu aucune victimes. La forêt ça repousse, quelqu'un à qui on ôte la vie je doute fort que cette personne là ressuscite. Vous et vos commentaires perfides, vous me dégoûtez tous autant que vous êtes. C'est dans ce genre de commentaires à quel point on réalisé la stupidité et la non-culture de certaines personnes.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales