Social

11,4 % de chômeurs en plus en 2008...

Le secteur de l'emploi n'a pas été épargné par la crise en 2008 : la France compte dorénavant 11,4 % de chômeurs en plus. Selon la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, l'économie du pays devrait se "contracter" cette année malgré les 26 milliards du plan de relance. A la Réunion, le taux de chômeurs est de 24,5%...


11,4 % de chômeurs en plus en 2008...
Les chiffres de l'emploi pour 2008 ont été publiés par le Minef (Ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi). Ces derniers ne sont pas brillants et semblent annoncer une certaine "morosité" pour 2009.

En 2008, le nombre des demandeurs d'emploi à temps plein et à durée indéterminée (Catégorie 1 selon le Bureau international du travail) a augmenté de 11,4%, soit 2.114.300 chômeurs... Cette amplification correspond à une hausse de 16,3% chez les hommes et de 6,4% chez les femmes. Premier constat donc : sur cette catégorie, les femmes sont moins touchées que les hommes.
Pour le seul mois de décembre 2008, ce sont 45.800 personnes qui se sont inscrites comme demandeurs d'emploi. Comment se répartissent ces données ?

Les jeunes, déjà en situation d'échec, subissent de plein fouet les effets de la crise actuelle. En décembre 2008, les demandeurs d'emploi de moins de 25 ans ont augmenté de 3,4%. A la fin de leurs études ou après une première période sur le marché du travail, les demandeurs d'emploi âgés de 25 à 49 ans sont en hausse de 9,9% sur un an. L'emploi des séniors n'est pas non plus à l'abri de la crise : les chômeurs de plus de 50 ans se sont encore accrus de 8,8% en 2008.

En ce qui concerne les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité occasionnelle ou réduite (plus de 78 heures/mois), ils sont 2,1% en plus. Le nouveau Pôle emploi, en place depuis le début de l'année, a du pain sur la planche : les chômeurs inscrits depuis un à deux ans sont en hausse de 1,4%. Seuls les inscrits depuis deux à trois ans diminuent très légèrement de 0,2%.

Sur l'année 2008, l'ensemble des personnes en recherche d'emploi et immédiatement disponibles croît de 9,6%. Ces différents pourcentages sont directement liés aux chiffres d'entrée et de sorties du Pôle emploi.

Si l'on se penche sur les sorties résultant d'une reprise d'emploi, ces dernières ont diminué de 9,2% tandis que les sorties pour des stages ont augmenté de 2,2%. Les entrées au sein de cette structure sont le reflet même de la conjoncture actuelle de l'emploi en France. Les entrées résultant d'un licenciement économique sont en hausse de 16,1%. Les missions d'intérim, premières touchées par la crise, font encore parler d'elles. Les entrées consécutives à la fin de ces missions ont ainsi pris de l'ampleur : + 20,3%. Enfin, le nombre de premières entrées est aussi en augmentation : + 6,1%. Il y a donc de plus en plus d'inscrits à la recherche d'un emploi et de moins en moins de sorties en liaison avec la signature d'un contrat ou d'une mission...

L'emploi 2008 à la Réunion :

La Réunion est le mauvais élève de la France. Le département compte 78.000 chômeurs au deuxième trimestre 2008 ce qui correspond à un taux de chômage de 24,5%. Localement, les femmes (26,5%) sont plus concernées par le chômage que les hommes (22,8%). Selon l'INSEE Réunion, la moitié des chômeurs réunionnais sont des femmes.
Comme la tendance nationale l'indique, les moins de 25 ans sont les premiers touchés. A la Réunion, 49% d'entre eux sont sans emploi. Les séniors locaux viennent aussi gonfler les chiffres du chômage : 12% des chômeurs locaux
Chez les non diplômés, le chômage atteint la barre des 35% ce qui représente un pourcentage trois fois plus élevé que chez les diplômés Bac+3 minimum. Dans le département, ce sont 53% des chômeurs qui sont non diplômés... Chez les moins de 30 ans, le diplôme du Baccalauréat ne semble plus être un vecteur de réussite : 28% des bacheliers actifs sont au chômage. Toujours plus important, 57% des jeunes âgés de moins de 30 ans et qui n'ont pas de diplômes sont sans emploi...
Mardi 3 Février 2009 - 16:10
Ludovic Robert
Lu 1198 fois




1.Posté par floc'h patrick le 03/02/2009 17:28
A la Réunion, ce taux est de 24,5%...

Avec ou sans RMISTES ,???

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 17:35
ce chiffre de 26 milliards méritent des précisions puisque s'agissant des investissements, il s'agit tout simplement d'activer des programmes déjà décidés antérieurement...

3.Posté par denis le 03/02/2009 20:15
11% de chomeurs en plus...Mais 11% n'est il pas le taux de chomage en France?

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 22:59
non denis, 11% de progression d'une période à l'autre...mais pas 11% de chômeurs...

5.Posté par JBN974 le 04/02/2009 07:08
Bonjour,

Force de constater que le président ne tient pas sa parole "travailler pour gagner plus " et "le plein emploi", en fait il aurait du dire "mes amis d'abord et le peuple paye".

6.Posté par Cambronne le 04/02/2009 07:18

4. Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 22:59
non denis, 11% de progression d'une période à l'autre...mais pas 11% de chômeurs...


Pourtant certains milieu bien informé parlent de 14% de chômeurs, presque identique à l'Espagne qui elle bonne chrétienne ne ment pas et ne truque pas les chiffres

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/02/2009 11:05
si l'on rajoute les différentes catégories de chômeurs, on dépasse allégrément le chiffre sur lequel le gouvernement communique..

8.Posté par Cambronne le 04/02/2009 15:51

7. Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/02/2009 11:05
si l'on rajoute les différentes catégories de chômeurs, on dépasse allégrément le chiffre sur lequel le gouvernement communique..


C'est vrai quoi pourquoi nous mentir en permanence et jouer de langue de bois , bon okokok il y a un précipice entre faire du catastrophique et chanter faux une funeste Hypocrisie à tue tête jusqu'à se casser la voix (comme Nicolaaaaaaaaaaas, par exemple)" Vous connaissez la version "Casser les Noix" ?

Pourquoi les politiques ont ils peur des réalités pourquoi œuvrent ils toujours dans le mensonge

Vous voyez Nicolas toutes les différentes politiques menées par des gouvernement alternatifs Jacobins droite gauche confondus depuis 30 ans ont tout faux.
En vérité je vous le dit c'est que le système français est mauvais, il serait valable si il était plus ouvert sur le marché et la concurrence avec moins de blocage administratif et des contrôles draconiens d'un Etat en contradiction permanente , il aurait clairement créer de l'emploi si nous étions réellement un pays libre et libérale mais ce n'est pas le cas, quand vous voyez que le service public monopolise le trois quart des recettes faisant que pour le quart restant qui devrait partir sur une aide à la compétitivité et au développement parte en fumé sur des artifices inutiles.

Je pense que l'évolution du chômage est à présent proche de ce rapprocher de l'évolution de la pauvreté (7,2 millions de personnes qui survivent avec moins de 800 euros par mois) soit effectivement 15%. D'ailleurs dans un de ses récents livres Jacques Attali a écrit lui même que nous serions non pas 8% de sans emploi en France mais 16% !

Car que Sarkozy parole d'un Libéral minarchiste qui vous le dit quand allez vous réfformer les institutions qui ne servent plus à rien , puisque maintenant les plus grandes parties des sommes qui englouties sont décidé depuis Bruxelles voir Strasbourg...
Pourquoi préserver un Sénat qui ne sert qu'à entretenir des vieux croutons has-been de la politique, le Sénat et les Sénateurs ont un coût en entretien ...
Pendant ce temps ils viennent nous emmerder avec le soit disant trou de la sécurité social mais jamais, de ce que nos élus dépensent avec nos impôts il serait temps de se pencher un peu sur les frasques Jacobins avec l'argent de l'état (c'est à dire nous autres les veaux et notre pognon!!!) nous donnons pour la part festive au sénat la petite somme de 350 millions d'Euros / an pour leur fonctionnement !!!!
D'ailleurs Gérard Larcher le tout nouveau président du Sénat disait lui même qu'il y avait un trésor de guerre de plus 1 milliard 500 millions d'Euros dans la caisse !!!!!
Qu'est ce que cela voudrait dire que c'est une caisse noir?
Le Ministère du budget c'est encore Bercy , ou il aurait déménagé au 15 rue de Vaugirard.
Franchement il y a de quoi ne pas décolérer !!!!!
Et encore rien que sur la transparence et l'opacité des compte la semaine dernière sur une émission Enquête public ils ont demandé aux caméras de couper

Bon Ok c'est aussi un peu de notre faute faisant que nous admettons que l'Etat dépense 350 millions pour le Sénat et à peu de chose prés presque la même bagatelle pour l'Assemblée Nationale si l'on ajoute les dépenses élyséennes puis celles de Matignon sans compter tous les Ministère vous conviendrez que l'on frise la chute vers un gouffre sans fond, véritable tonneau des Danaïdes ...
Et pourquoi simplement par tradition Jacobine de la République le fait du Prince pour entretenir le train de vie de nos élus d'autant par une propagande éhonté lorsqu'ils décident de les réduise, c'est plus pour le symbole et les effets médiatiques que par réelle efficacité. ...
Quand vous aurez compris qu'en France l'on dénombre quelques 577 députés, 331 sénateurs, 2040 conseillers régionaux, 4054 conseillers généraux, 36 785 maires, plus d’un demi-million de conseillers municipaux…et j'en passe et des meilleurs rien que sur les emplois fictifs des SEM bidons ou il y a aussi encore un bon demi millions de glandeurs car souvent en doublons avec une autre collectivité territoriale
Faisant que la dette publique camouflé par Madame Lagarde explosant, avec une ardoise maintenant atteignant désormais 1.800 milliards d’€uros, soit … plus de 24.000 € par habitant , il est évident que parmi les causes arrive tout d’abord le nombre de fonctionnaires toujours aussi vertigineux avec notre système tout état soit 6,5 millions individus, soit presque 30% de la population active en France , contre 15% environ au Royaume-Uni, en Allemagne, Etats-Unis et 8% au Japon même le Ministre Chinois demandait dernièrement à Sarkozy comment nous faisions avec autant de fonctionnaire eux qui n'en ont que 35 millions pour 1 milliard , et parmi ceux-ci bien évidemment le coût de nos élus, leur nombre et leur taux de représentativité devient en 2009 5 fois ½ supérieur à celui des Etats-Unis...
Avec l'exemple d'Obama qui n'a pas relevé les salaires de ses collaborateurs et des élus ..

En supprimant le Sénat en divisant par deux les députés en divisant par deux les cabinets des Ministère en fermant des écoles comme l'ENA usine et certaines autres à fabriquer des crétins de technocrates formaté l'on pourrait économiser jusqu'à 3 Milliards d'euros
Il est plus qu' évident qu'il faudrait une grande réforme de l'état, avec une refonte globale des institutions régaliennes véritable cancer de la République Jacobine mais pour l'instant nous sommes il me semble dans les réformettes de Sarkozy ce dernier touchant surtout pas au pré carré des politiques ...


9.Posté par boyer le 04/02/2009 18:00
Cambronne, le mythe du liberalisme est tombé, il faut t'y faire.

10.Posté par Cambronne le 05/02/2009 11:56

9. Posté par boyer le 04/02/2009 18:00
Cambronne, le mythe du liberalisme est tombé, il faut t'y faire.


Mon cher Boyer preuve de votre ignorance et de votre entêtement , vous mélangez Ultra Capitalisme sans vergogne , et le Libéralisme qui est une doctrine centrée sur le principe originelle de liberté individuelle, cela fut établi en réaction aux pouvoirs tyranniques par souvent des révolutions.
Sur le plan économique, le libéralisme a toujours considéré que le marché est la forme la plus naturelle et la plus efficace de coordination des échanges ; le libéralisme prône la liberté d'entreprendre et le libre-échange, d'ailleurs à preuve du contraire l'on a pas trouvé mieux...

Pour votre gouverne cher Boyer le libéralisme a toujours eu une forte hostilité au dirigisme d'état, et il existe aussi différentes composantes entre libéraux avec certains qui se revendiquent favorables à des mécanismes de protection sociale définissant le libéralisme est hostile au dirigisme, des différences existent entre libéraux , les uns sont favorables à des mécanismes de protection sociale libéralisme version socialisme démocrate, d'autres comme moi prônent un Etat minimal réduit à des fonctions régaliennes ou dénient toute existence à l'Etat minarchistes libertariens.
Enfin, ce qu'on appelle plus communément néolibéralisme courant apparu aux Etats-Unis dans les années 70-80 en réaction pour contrer les politiques d'inspiration beaucoup trop keynésienne et l'école Autrichienne ....
Tenez Hier soir j'écoutais sur Europe 1 c'est bizarre mais il y avait pour une fois deux invités qui pensaient la même chose que moi ils disaient que la France si elle ne réagi pas rapidement va continuer à s'enfoncer avec d'un coté les pseudos problèmes de la crise et d'un autre côté la dettes estimé aujourd'hui à 1 800 milliards sans compter les retraites des fonctionnaires, la jonction des deux phénomènes nous donne un cocktails détonant qui risque de mettre en faillite profonde ce pays, les intervenants disaient qui si la France jette le bébé avec l'eau du bain à continuer à faire de interventionnisme d'état pour dire la Politique de Sarkozy nous ramène sous les années sombres de Mitterrand A ce sujet, on peut s'étonner que la presse embrasse avec ferveur les analyses de l'antilibéral Sarko lorsqu'il tape sur le capitalisme devenu fou, mais le jugent bien moins pertinent lorsque son gouvernement prétend qu'il n'y a pas récession.
En toute cohérence logique si l'on veut être honnête avec les français , il faudrait ou bien mettre en doute les super méga visions étatoïdes d'un président et de son égo surdimensionné en même temps que ses discours lénifiants, ou, a contrario, tout gober comme des moules...

Le côté le plus effrayhilarant aujourd'hui, c'est quand même que tout ce petit monde fasse, de chaque côté de l'Atlantique, comme si, ça y est, la crise est finie et on peut commencer à remballer les nez rouges et les baudruches pour les ressortir à la prochaine fête de l'huma ou Sarkozy sera l'invité d'honneur .

Bonne chance les Francais vous allez bien vous marrer à toujours refuser le libéralisme .

11.Posté par floc'h patrick le 05/02/2009 13:51
D'ailleurs mon cher Boyer comme il m'arrive d'être parfois sérieux et de ne pas dire que des conneries j'écoutais pendant la pose jambon beurre DODO sur LCI vu que maintenant c’est un rituel attendu chaque année avec une certaine émotion particulière pour savoir ce qui sortira du chapeau, de la Cour des comptes qui n’a pas manqué à une présentation toute relative de son rapport annuel devant la presse.
Faisant qu'en cette période marquée par la crise pseudo économique et financière orchestrée par les banques mafieuses avec la complicité d'un interventionnisme d'état permanent , force est de constater que les enquêtes et recommandations de l'institution 'valaient le déplacement' selon les mots de son Premier président, notre vénérable et Ex Chiraquien Philippe Séguin.
De nombreux sujets furent entre autres évoqués, mais il ressort surtout paradoxalement que le coût des mesures d’aide aux banques et du plan de relance risque d’avoir un impact 'massif et durable sur la dette publique'… selon les termes œnologiques du Premier président de la Cour des comptes monsieur Philippe Séguin, constat accablant pour ne pas dire catastrophique de la Cour est ici sans appel, la France aborderait donc la récession merde il est le premier à le dire «dans une situation plus mauvaise qu’au début des récessions précédentes» Pourtant l'autre agité de l'Elysée disait que tout va bien.
Force est en effet de constater que la dette publique, aurait atteint aujourd’hui 64% du PIB, elle n’était que de 40% à la fin de 1993, c’est-à-dire au moment du démarrage de la récession de 1993.
Bref c'est encore bien plus grave qu 'on le pensait

Les conditions sont en effet si difficiles selon leurs analyses que l'on peu dire que
«la dette financière de l'Etat a largement dépassé pour la première fois les 1 000 milliards d'euros en octobre et la dette des administrations publiques approcherait les 1 300 milliards à la fin de 2008, soit environ plus 50 000 euros par actif occupé donc par français contre 47 000 à la fin de 2007.»
Ben merde alors et Sarkozy qui continu à gaspiller l'argent public qui est l'argent des Français.

Faut bien admettre une réalité et cela semble se concrétiser il est vrai que nos petits enfants vont être fiers de l'héritage de leurs grands-parents qui vont leur laisser quelques 2.300 milliards de dettes et une terre hyper polluée pour ne pas dire son sol sera salé afin que jamais rien ne repousse sur cette terre maudite. .. , d'où auront disparues toutes les richesses fossiles. Mais notre président Sarkozy dans son humanisme sans pareil fait des cadeaux par millions à ses amis , en même temps, il s'est triplé son propre salaire, les dépenses de l'Elysées se sont envolées, il a même passé commande pour avoir son air force One un avion particulier du dernier chic ou seule la machine café vaudrait à elle seul 15.000 euros, il continue à se payer des vacances de milliardaire avec notre pognon... Il se paye surtout notre tête avant de nous faire payer une addition des plus salées et ce soir il va nous prendre pour des gogos! il aura beau s'efforcer de vouloir nous convaincre du bien-fondé de sa politique exercice langue de bois traditionnelle auquel va se livre, mais ses conseillés à l'Elysée n'ont pas compris que les français en on marre des paroles sans actes ...

Heureusement qu'il y aura un Duhamel qui a eu "le courage" de traiter Sarkozy de Bonaparte.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales