Société

11 novembre : Une journée en mémoire des Engagés


11 novembre : Une journée en mémoire des Engagés
La Réunion célèbre ce lundi la fin de l'engagisme, qui a officiellement été proclamée le 11 novembre 1882. Une commémoration en souvenir des travailleurs engagés de La Réunion, organisée par le Conseil général en partenariat avec la Fédération Tamoule de La Réunion aura lieu de 10h00 à 15h30 au Lazaret n°1 de la Grande Chaloupe.

L'engagisme a été pratiqué, à La Réunion pendant une longue période courant entre le deuxième quart du XIXe siècle et le deuxième quart du XXe siècle. Établi avant l'abolition de l'esclavage. Il s'est surtout développé après celle-ci, en particulier à compter des années 1860. Quelques années avant l’abolition et surtout après la période esclavagiste la colonie "engage" des milliers de personnes en provenance d’Inde, d’Afrique, de Madagascar, des Comores, de Chine, d’Australie, d’Europe et de façon plus marginale d’autres colonies. L'engagisme consiste à proposer à des travailleurs étrangers à la colonie, un contrat de travail d'une durée de 5 ans renouvelable. L'engagé est alors au service d'un engagiste généralement propriétaire terrien.

Pour éviter que des maladies ne se propagent dans l’île, les autorités coloniales décident de faire subir la quarantaine à tous les voyageurs et les marchandises transportés par un navire suspect. La quarantaine consiste donc à l’isolement pendant une période déterminée d’un groupe de personnes (et/ou de marchandises). La quarantaine s’effectue dans des lieux d’isolement qu’on appelle lazarets.

A La Réunion, plusieurs lazarets ont été construits mais, devant l’afflux de la main-d’œuvre engagée dans l’île, la Colonie érige en 1860 un grand lieu de quarantaine : le Lazaret de La Grande Chaloupe. Cet endroit est choisi à cause de sa situation encaissée et isolée, facile à surveiller et à contrôler.

De 1860 à 1865, à La Grande Chaloupe, un débarcadère, des dortoirs, des longères (magasins) et différentes annexes sont élevés non loin du littoral de part et d’autre de la ravine. Ils sont connus depuis cette période sous les noms de lazaret n° 1 (commune de La Possession) et lazaret n°2 (commune de Saint-Denis). Tout au long du 19e siècle, des milliers d’individus, Indiens, Chinois, Malgaches, Rodriguais, Africains de l’Est, et d’autres encore, sont passés par La Grande Chaloupe , leur premier lieu de contact avec l’île.


Programme de 10h à 15h30 au Lazaret 1 de la Grande Chaloupe :

10h : hommage aux engagés face à la mer

11h : temps de parole et dictions

12h : concert fonnkèr Isi Anndan de Teddy Iafare Gangama

13h : conte avec Jessy Ferrère

14h : présentation de l’ouvrage Marliépou de Michèle Marimoutou-Oberlé et Daniel Honoré

Toute la journée :

• Visites des expositions Quarantaine et Engagisme, Métissage végétal et le lazaret n°2 : l’Archéologie pour écrire l’Histoire

• Projection du film Mémoires du sol de Laurent Pantaléon sur le chantier archéologique du Lazaret n°2

• Visites du Lazaret n°2 avec l’archéologue Anne-Laure Dijoux (départ du Lazaret n°1 à 11h30 et à 14h30)

• Présentation d’ouvrages
Lundi 11 Novembre 2013 - 09:57
Lu 1414 fois




1.Posté par bolkestein et 53% sous le seuil de pauvreté le 11/11/2013 19:14
et oui, pour eviter d'avoir à augmenter les salaires et le pouvoir d'achat les patrons ont preferé multiplier la popualtion par 5 en 20 ans en dégoupillant la bombe demographique qui nous pète à la figure aujourd'hui.

2.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 11/11/2013 21:08
Conseil général en partenariat avec la Fédération Tamoule de La Réunion


provenance d’Inde, d’Afrique, de Madagascar, des Comores, de Chine, d’Australie, d’Europe et de façon plus marginale d’autres colonies.

Et les autres alors nou lé pa domoun'.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales