Culture

11 novembre: Une journée en mémoire des Engagés


11 novembre: Une journée en mémoire des Engagés
 
Le 11 novembre prochain, se déroulera la journée à la mémoire des Engagés organisée par la fédération tamoule de la Réunion (FAGRHCTR). Une journée en mémoire de tous les engagés passés par le Lazaret de la Grande Chaloupe. La fédération a également tenu à rappeler son intention de créer une route des Engagés, comme sur le modèle mauricien ou indien, un processus entamé mais pas encore à "maturité", avoue Daniel Minienpoullé, président de la FAGRHCTR.

À la Réunion, l'abolition de l'esclavage a été proclamée par Joseph Napoléon Sébastien Sarda Garriga le 20 décembre 1848. Le schéma engagiste a été à l'origine du doublement de la population en moins de 35 ans dans notre île. Entre 1849 et 1859, le nombre d'Engagés indiens est passé de 11.000 à 37.000. La fin de l'engagisme indien fut prononcée le 11 novembre 1882 par la suspension de l'accord franco-britannique, ce qui n'empêcha pas la poursuite d'un afflux de travailleurs originaires d'Inde.

"En hommage à la mémoire de nos ancêtres venus travailler la terre réunionnaise sous contrat d’engagé, dans des conditions de travail souvent proches de celles des esclaves, la Fédération a inscrit en 2003 ce moment fort de la fin de l’engagisme dans la mémoire collective réunionnaise (11 novembre 1882). Cette journée commémorative participe à une meilleure reconnaissance des héritages réunionnais et à une réappropriation de notre passé commun et fidèle à notre souci de vulgarisation des connaissances", rappelle la fédération tamoule de la Réunion.

Un lieu symbolique : le Lazaret de la Grande Chaloupe

La fédération oeuvre depuis 2003 autour du thème des engagés à la Réunion. "On voudrait, en tant que fédération, que les collectivités locales prennent en charge un projet historique, un peu à la manière d'un musée et qui deviendrait également un lieu à la fois touristique et culturel", explique Daniel Minienpoullé. Pourquoi une route des Engagés ? Car la majorité de ces hommes venus au XIXème siècle à la Réunion, autrefois baptisée île Bourbon, était originaire d'Inde. Un projet autour d'un lieu symbolique : le Lazaret de la Grande Chaloupe: "On souhaite pouvoir expliquer aux visiteurs par où sont passés obligatoirement les premiers habitants de la Réunion", souligne Daniel Minienpoullé. Le Lazaret de la Grande Chaloupe a servi de lieu de quarantaine pour les Indiens et autres travailleurs arrivant dans l'île en tant qu'engagés

Le but de la fédération est d'arriver à ce que l'engagisme soit reconnu comme c'est le cas dans les autres pays de la zone que sont Maurice ou encore l'Inde. "Les Mauriciens travaillent sur un processus de route des Engagés (…). En Inde, le gouvernement a inauguré une stèle à Calcutta pour les Engagés du monde entier. Il y a un processus de reconnaissance internationale et il ne faut pas que la Réunion rate le train", argumente-t-il.

A cette occasion une journée en la mémoire des Engagés sera organisée le 11 novembre prochain. Tout d'abord, une commémoration aura lieu sur les cinq stèles de la Réunion et une cérémonie sera organisée au Lazaret de la Grande Chaloupe à partir de 9h30. Une nouvelle cérémonie d'hommage, la neuvième, dans le but que les institutions prennent en charge le Lazaret pour en faire un véritable "lieu de mémoire des Engagés", conclut Daniel Minienpoullé.
Lundi 7 Novembre 2011 - 14:22
Lu 1910 fois




1.Posté par Le troll 974 le 07/11/2011 14:04
Moi j'aimerais que la grotte des premiers français ne serve plus de chiottes !!

2.Posté par sitarane le 07/11/2011 16:05
Le lazaret doit être un lieu de mémoire de "tous" les réunionnais, notamment des esclaves !
il faut arrêter la conquête de territoire d'un seul groupe ethno-culturel. Au Lazaret 1 les sépultures sont d'origines chétiennes.
La Réunion est aussi en terre africaine, n'est-pas Daniel ?

3.Posté par chikun le 07/11/2011 16:06
On s'en fout des lubies des communautaristes.
Arrêtez de salir la France. Quel engagé à la réunion n'est pas fier d'être français ?
Les engagés ont fui leurs pays de misère pour la Réunion , terre d'accueil .
Le 11 Novembre est la signature de l'armistice entre la France et l'Allemagne. Ce n'est pas autre chose, n'en déplaise aux pisse-vinaigre et aux nez de boeufs.
Le 11 Novembre vous devriez dire merci à la France, tout comme le 20 Décembre les zembrocals(zembrocafres)-dixit chikun-devraient dire merci aux zoreys .

4.Posté par ndldlp le 07/11/2011 17:13
3.
chicon un jour, chicon toujours.
je commence à deviner qui se cache derrière ce pseudo grillé du cerveau..

5.Posté par Tanbi le 07/11/2011 18:18
3.Posté par chikun le 07/11/2011 16:06


"...tout comme le 20 Décembre les zembrocals(zembrocafres)-dixit chikun-devraient dire merci aux zoreys . "

Jamais vu un commentaire aussi débile !

6.Posté par Gabriel Picard le 07/11/2011 19:14
Le 11 novembre est effectivement la commémoration de l'armistice entre la France et l'Allemagne, après quatre années d'une des guerres les plus meurtrières de l'histoire de l'humanité.
De quel droit se permet-on de détourner ainsi le devoir de mémoire ?
Cette journée des engagés ne peut-elle se faire un dimanche ?

Gabriel Picard.

7.Posté par ndldlp le 07/11/2011 20:28
rien n'est détournée ..punaise, c'est pas croyable la bêtise des gens..

8.Posté par lilipomeuH'''''''''''' le 26/11/2011 16:56
le 11 novembre est un jour très important......................Moii je vous le dis

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales