Société

1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants


1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants
Une quarantaine d’enfants issus de milieu modeste du quartier de Sans Souci parrainés par l’Association 1000 Sourires, présidée par Ibrahim Ingar (www.1000sourires.com), ont eu  la chance de découvrir, en V.I.M. (Very Important Marmaille), les différents métiers de la gendarmerie au Camp Oméga de l'Etang Saint-Paul, siège de la compagnie de gendarmerie de Saint Paul.

Au cours de l'après-midi, près d’une vingtaine de gendarmes ont été mobilisés et les enfants ont participé par groupes de 10 à cinq ateliers différents, correspondant à cinq "métiers" de la gendarmerie. Cerise sur le gâteau, ils ont reçu la visite surprise de la plus belle des ambassadrices, Stéphanie Robert, Miss Réunion 2012.

Les marmailles ont été accueillis par le Colonel Raymond Mona, représentant le Commandant de la Gendarmerie de la Réunion et le Colonel Jean-Pierre Michel. Puis, ils ont posé  pour la photo de famille en compagnie du colonel, de tous les gendarmes mobilisés pour l'opération et de l'invitée-surprise Stéphanie Robert, Marraine de l'Association 1000 Sourires qui a passé tout l'après-midi en compagnie des enfants.

Elle a profité de l’occasion pour faire son apparition, directement au sein de l’hélicoptère de la gendarmerie. Cris et applaudissement au programme ! Pour la jeune Miss, marraine de l’association depuis quelques semaines, cette après-midi avec les enfants était "du pur bonheur", d’autant que les enfants l’ont de suite reconnue en citant son nom, et pas seulement son titre. "Les petites filles m’ont dit qu’elles avaient voté pour moi lors de l’élection, cela m’a fait chaud au coeur, je me rends compte que ma présence génère beaucoup d’émotion auprès des enfants, c’est une belle expérience de vivre tout cela", a-t-elle assuré.

Entre démonstrations et ateliers

Ensuite, place au spectacle : une démonstration aérienne réalisée avec un hélicoptère EC 145, appareil de la Gendarmerie. La Section Aérienne de la Gendarmerie (SAG) a effectué un petit exercice d’aérocordage et un survol à basse altitude. Les pilotes en ont profité pour rappeler que ce type de spécialité au sein de la gendarmerie n’est pas seulement réservé à une minorité, mais ouvert à tout ceux qui croient en leur possibilité et osent tenter leur chance.

Les enfants ont été ensuite répartis par groupe de dix autour de chaque atelier. Le premier, réalisé par le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne, a consisté en un atelier de franchissement, où les enfants étaient  mis en situation. Sensation fortes garanties ! Stéphanie Robert, Miss Réunion  2012 n’en a pas perdu une miette non plus, en participant à deux reprises à l’atelier tyrolienne, des plus impressionnants, et ce, pour le plus grand bonheur des enfants !

Un second atelier, organisé par la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile, leur  expliquait les dangers de la consommation d’alcool et de stupéfiant avec un parcours ludique, intitulé "tous ensemble contre les drogues". Cette brigade, créée en 1998 dans le département a une action exclusivement préventive. Elle réalise tout au long de l’année des actions de sensibilisation dans les établissements scolaires et les associations, et connait donc particulièrement bien le public sensible que constitue les enfants et adolescents.

Le troisième atelier était mis en place par la Brigade Motorisée de l’Escadron Départemental de la Sécurité Routière. Les motocyclistes qui composent cette brigade parcourent les routes de l’île tout au long de l’année. Ils sanctionnent les chauffards, rassurent et conseillent les usagers, et accompagnent parfois les convois importants pour faciliter la route et éviter les embouteillages. Les enfants présents sur cet atelier ont assisté à une démonstration de maniabilité à moto avec parcours en slalom (mise en place d’un gymkana), et ont découvert tous les aspects qui composent une moto, en statique. Les gendarmes présents sur l’atelier ont  également réalisé une présentation de divers matériels utilisés pour contrôler les usagers de la route : éthylomètre, éthylotest, et appareils de contrôle de vitesse.

Le quatrième atelier, représenté par le groupe des pelotons d’intervention d’outre mer est intervenu à plusieurs niveaux. A la Réunion, la mission principale de ce groupe est l’intervention délicate exigeant une haute technicité, notamment dans le cadre de la police judiciaire. Ils ont emmené les enfants à bord de véhicules blindés, et ont présenté un atelier d’aérocordage en corde lisse.

Le cinquième atelier, animé par la Brigade Départementale de Renseignements et d’Investigation Judiciaire était celui qui les ont emmené dans l’ambiance des séries télévisées. Les deux gendarmes qui ont animé cet atelier leur ont présenté les moyens d’investigation mis en oeuvre dans la recherche de preuves : recherche de traces latentes, relevés décadactylaires (des empreintes provenant des dix doigts) et enfin élaboration d’un portrait robot. Des outils dignes des plus grands films policiers, que les enfants ont découvert avec beaucoup d’émerveillement.

Enfin, les équipes cynophiles de Saint Paul et de Saint Benoît ont réalisé des démonstrations dynamiques de chiens "défense" et "stupéfiants/billets". Une fois encore, la stupéfaction et l’étonnement ont été au rendez-vous !

"Casser l'image du gendarme tout répressif pour faire découvrir les autres facettes de notre métier"

Pour le Chef d'Escadron Joël Kerleau : "On est là pour s'ouvrir. Cette démarche peut contribuer également à casser l'image du gendarme tout répressif pour faire découvrir les autres facettes de notre métier".

A l’issue de ces cinq ateliers les enfants ont participé à une séance de dédicaces avec Stéphanie Robert et étaient ensuite conviés à un goûter, ce qui leur a permis  par la même occasion d’échanger leurs impressions.

En fin d'après midi,  ils ont repris le chemin de leur quartier, des souvenirs plein la tête. Avec cette 120ème opération et plus de 5350 enfants parrainés, l'Association 1000 Sourires s’engage pour la troisième année consécutive avec les unités de la Gendarmerie. "De nombreuses opérations  citoyennes ont en effet été organisées en partenariat avec les F.A.Z.S.O.I. et ses composantes (air, terre et mer), le RSMA-R,  et le SDIS à la Réunion mais aussi en Métropole avec les Bases Aériennes 113 de Saint-Dizier (Escadron Rafales) et 701 Salon de Provence (Patrouille de France) ainsi que les Sapeurs Pompiers de Paris et les Marins Pompiers de Marseille, tout au long de ces six années, et le 24 août dernier, une visite au coeur de l'Etat-Major de la Garde Républicaine au quartier Célestins à Paris à été organisée pour Cynthia et Josélito, les 5000èmes enfants parrainés", souligne Ibrahim Ingar, président de 1000 Sourires mais aussi Commandant de la réserve citoyenne de l'Armée de l'air.

Dans cette optique, cette opération exceptionnelle organisée avec la gendarmerie, donne l’occasion à l’association de réitérer son engagement citoyen : "faire découvrir aux enfants les multiples facettes de la défense de notre pays, voilà la mission que je me suis fixé, avec ce titre de collaborateur bénévole du service public. La Gendarmerie, qui véhicule des valeurs fortes de discipline et de service rendu à la population rentre tout à fait dans ce cadre et me permet ainsi d'honorer mon engagement", conclut Ibrahim Ingar.

Photos : Cyril Plomteux

1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants

1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants

1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants

1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants

1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants

1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants

1000 Sourires fait découvrir les métiers de la gendarmerie à 40 enfants
Mardi 9 Octobre 2012 - 10:26
Lu 1413 fois




1.Posté par Antiflic le 09/10/2012 10:34
Depuis quand gendarme c'est un métier ?
C'est de la propagande

2.Posté par @Antiflic le 09/10/2012 14:25
En voila un qui porte bien son pseudo... Antiflic.
Le jour où vous aurez des doutes fondés sur ce qu'est le métier de gendarmes (ou de policiers puisque vous êtes contre eux : policier flic), n'hésitez pas à passer dans un centre d'informations et de recrutement afin de disposer d'informations plus complète OU tout simplement, assister à des évènements tels que la Journée de la Sécurité Intérieur (cela était le week-end dernier, dommage).
Ti Moun i coz en grain tout journée sans connaitre pas un m***
Avec eux, la sécurité de tous est déjà limitée par manque de moyens et de personnels... sans eux, cela serait l'anarchie.
Vive les forces de l'ordre et le travail qu'ils font tant bien que mal au vu de la délinquance hélas, toujours en augmentation...

3.Posté par audrey le 09/10/2012 15:16
antiflic si gendarme n'est pas un metier c'est quoi alors? et vous vous faites quoi dans la vie? avez vous un metier? a chacun sa vocation encore heureux il y a la loi sinon ce serait la guerre!!!

4.Posté par L'Ardéchoise le 09/10/2012 20:31
Le post 1 est sans doute un de ces hors-la-loi aux mille pseudos, qui pensent que l'on peut dire ou faire n'importe quoi.
Déverser son venin sur zinfos n'est pas un métier, ça c'est sûr, gendarme en est un parfois difficile et dangereux au service de la population.
Respect !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales