Faits-divers

10 heures de garde à vue pour Claude Hoarau et son adjointe

Soupçonné dans une nouvelle affaire d'achat de voix, Claude Hoarau a passé la journée d'hier en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie à Saint-Denis ; Les enquêteurs s'intéressent aux aides du centre communal d'action sociale (CCAS) de Saint-Louis. Martha Vitry, l'adjointe au maire en charge de l'action sociale a été également hier interrogée par les gendarmes.


10 heures de garde à vue pour Claude Hoarau et son adjointe
Hier, Claude Hoarau et son adjointe à l'action sociale, Martha Vitry, ont été placés en garde à vue durant plus de 10 heures dans les locaux de la caserne Vérines de Saint-Denis. Les enquêteurs agissaient dans le cadre d'une commission rogatoire du juge d'instruction Corine Peinaud qui cherche à comprendre comment a évolué le budget du CCAS depuis 2008 à Saint-Louis.

Selon les informations dont nous disposons, le budget aurait augmenté de près d'un million d'euro en 2009. Pour les proches de Claude Hoarau, cette situation est absolument normale puisque le maire s'était engagé à consacrer 1 à 2 % du budget de la commune pour les aides d'urgence du CCAS, lors de la campagne de 2008. Le maire de Saint-Louis n'aurait "fait qu'appliquer son programme et ses engagements auprès des Saint-Lousiens" explique Rémi Boniface, l'avocat de Claude Hoarau.

De leur côté, les enquêteurs veulent comprendre comment a été dépensé cet argent, surtout que le budget du CCAS a de nouveau baissé suite au scrutin de 2009. Du coup, des soupçons d'achat de voix se font jour. A nouveau, les proches du maire se justifient, ils expliquent qu'en 2008, le budget du CCAS était défini par le budget de la commune voté par Cyrille Hamilcaro. Une fois élu, Claude Hoarau "booste" le budget de l'aide sociale dès 2009, "sans savoir que les élections vont être annulées" précise un homme de sa garde rapprochée qui préfère resté anonyme. Finalement, devant la situation financière difficile de la commune, les services de l'état auraient contraint le maire de Saint-Louis à réduire le budget du CCAS.

Dernièrement, Claude Hoarau a été condamné par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Les faits concernaient déjà les élections de 2009 et les arrangements que la maire de Saint-Louis avait fait avec Krishna Badamia, un autre candidat de l'élection dont il avait obtenu le ralliement en échange de promesses d'embauches.

Pour l'heure, il faut attendre de voir la suite que la justice souhaite donner à cette affaire.
Mercredi 26 Octobre 2011 - 07:23
Lilian Cornu
Lu 932 fois




1.Posté par SAINT-LOUISIEN LAMDA le 26/10/2011 10:23
LA GROSSE MAJORITÉ DES ST-LOUISIENS EN ONT MARRE ,et de Claude HOARAU et de Cyrille HAMILCARO : au fil des semaines ,depuis plusieurs mois ,on ne parle que de leurs démêlés avec la justice (c'est un véritable feuilleton écœurant ...) : mauvaise gestion , manque de rigueur (c'est un euphémisme !) ou peut-être des comportements plus graves dans la "gouvernance" de la commune ! Ces deux-là devraient débarrasser le plancher saint -louisien le plus rapidement possible !!!

2.Posté par noe le 26/10/2011 15:25
Lui a-t-on donné un repas bien mérité ? un apéro ?
Répondre aux questions donne soif ....

Avant de signer sa déposition , a-t-il corrigé les fautes ?
La maîtresse n'est pas tj présente ....elle est peut-être en congé ....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales