Société

10 ans de Kélonia: D'une ferme d'élevage à un centre de sensibilisation et de soins

Ce week-end, Kélonia fêtera ses 10 ans. Naissance de l'observatoire des tortues marines, missions, succès et festivités... Stéphane Ciccione, le directeur du musée, nous dit tout.


Stéphane Ciccione, directeur de Kélonia
Stéphane Ciccione, directeur de Kélonia
Zinfos974 : Comment est né Kélonia ?
Stéphane Ciccione : L'observatoire des tortues marines a été construit sur le site de la ferme corail, qui faisait de l’élevage de tortues depuis 1977. A l'époque, ce n'était pas des espèces protégées. Suite à la convention de Washington (la CITES, ndlr) qui est venue réglementer le commerce d'espèces sauvages, et à son application par le gouvernement français, la ferme a dû stopper l'élevage. Des études ont été lancées par la Région pour savoir ce qu’il était possible d’en faire et l'idée d'en faire un centre de sensibilisation est née.
 
Quelles sont les missions du centre ?
Il y en a deux. La première est la sensibilisation du public à la préservation des tortues marines. Il y a trois axes : "la découverte", on présente l'habitat des tortues, leur migration, leur ponte ; "la confrontation" qui explique les relations entre la communauté humaine et les tortues ; et "l'avenir" où l'on présente les projets de valorisation en intégrant la notion de développement durable.
La seconde est l’aspect scientifique. D’une part, nous menons des programmes de recherche et de conservation, avec notamment la restauration des plages de pontes. D’autre part, Kélonia est un centre de soins qui a l’agrément du ministère de l’environnement. Nous recevons les tortues blessées et malades pour les soigner et les relâcher en mer.
 
Justement, combien de tortues soignez-vous chaque année ?
On reçoit en moyenne 25 à 30 tortues par an. Elles sont généralement amenées par des plaisanciers ou des maîtres-nageurs. Leurs blessures sont liées à l'ingestion de déchets plastiques, à des pêches accidentelles ou encore à des chocs avec des bateaux.  Dans l’océan indien, il y a cinq espèces (verte, imbriquée, caouanne, olivâtre et luth). Dans le centre, nous avons les quatre premières. Elles y restent généralement entre un mois et un an et demi.
 
Combien de visiteurs recevez-vous chaque année ?
En 2015, nous avons eu 118 000 visiteurs. C’est 0,8% de plus que l’année précédente. D’ailleurs, ce chiffre est en augmentation depuis l'ouverture de Kélonia, sauf en 2014 où l'on a connu une légère baisse. Les touristes représentent 55% de nos clients.
 
10 ans, ça se fête ! Qu’avez-vous prévu ?
Il y aura la présentation d’un film inédit, "Regard de tortues". Il a été tourné par des tortues elles-mêmes, sur lesquelles on avait fixé des caméras. Les visiteurs pourront également profiter d’une immersion à 360° avec un casque de réalité virtuelle, et auront ainsi l’impression de participer à un sauvetage de bébés tortues. Il y aura aussi des jeux (avec des parrainages à gagner), un atelier maquillage, des structures gonflables pour les enfants, un souffleur de verre. Des tee-shirts seront aussi mis en vente à 10 euros, et les fonds serviront à restaurer les plages de pontes. L'entrée est à 5 euros (gratuite en-dessous de 4 ans), et gratuite pour les personnes qui portent un vêtement avec une tortue ou qui ont un tatouage représentant une tortue.

Les animations sont prévues tout le week-end, le samedi et le dimanche. 

10 ans de Kélonia: D'une ferme d'élevage à un centre de sensibilisation et de soins
Jeudi 30 Juin 2016 - 17:40
marine.abat@zinfos974.com
Lu 1412 fois




1.Posté par HIstoire de la Réunion le 30/06/2016 18:21
L'Histoire de la Réunion et ce monsieur ne le dit pas puisqu'il était en poste déjà à cette époque, c'est grâce au travail acharné de Didier Derand, que cet élevage infect, concentrationnaire avec tortues malades et cannibalisme (j'en ai été témoin), a été stoppé, c'était une véritable honte, et la révélation des images en a dégoûté plus d'un.

L'Histoire de la Réunion doit rendre hommage aux actions courageuses des individus comme Didier Derand, qui malgré ses défauts comme tout humain, a réussi pourtant là une oeuvre majeure à la Réunion en faisant stopper cet élevage et en sauvant des tortues marines. Seuls les lâches tentent de réécrire l'Histoire en omettant l'action du Réunionnais Didier Derand (qui devrait avoir sa plaque à Kelonia) mais ceux qui s'en souviennent lui en seront toujours reconnaissants.

2.Posté par Feelgood le 30/06/2016 20:22
En effet gloire à Didier Dérand qui a des démêlés avec la justice à propos de sa pharmacie et qui martelait fièrement lors de ses routes de squales que "seuls les usagers en planche encourent un risque requins réel... "
Résultats des courses : 2 baigneuses tuées (Sarah, Talon), et 1 baigneur mutilé (Tanguy).

Pour en revenir au sujet, et parler de tortues, quel a été le suivi de ces relâchers de tortues? Quel lien éventuel dans le cadre de la crise requin?

3.Posté par kld le 30/06/2016 20:51
au début , et à l'encontre des lois internationales , ils vendaient des écailles ............ bravo pour la transformation de ce lieu qui est devenu un sanctuaire pour les tortues . bravo !

4.Posté par Emmanuel le 30/06/2016 21:47
On parle du même Didier Dérand (qu'on appelle aussi communément La Sardine sur le web 2.0) qui, en tant que porte parole de Sea Shepherd a affirmé que les requins n'attaquaient que les surfeurs et non les baigneurs.

Le même type, qui pour prouver son point de vue, est allé nager au large de St Paul pour prouver que les baigneurs ne risquaient rien.

Le même type qui a donné l'exemple aux baigneurs et qui a voulu nager au large de St Paul afin de "prouver" que les baigneurs ne risquaient rien.

2 semaines plus tard Sarah, une jeune baigneuse avec de l'eau au niveau des genoux, se faisait croquer par deux requins bouledogue a l'endroit même ou La Sardine aka DD était aller nager au large pour prouver que les baigneurs ne risquaient rien.

C'est ce Monsieur que vous appelez Courageux alors même qu'il nageait entouré de bateaux et plongeurs a gogo. Ce même Monsieur qui a été condamné pour exercice illégale de Pharmacien.

Mais quel référence. N'éprouvez vous aucune honte a écrire une telle propagande burlesque ?

5.Posté par La vérité vraie... le 01/07/2016 09:12
Tous les tordus du ciboulot que sont les surfeurs sont de sorties. Tels des taureaux devant un chiffon rouge, il suffit juste de prononcer le nom DERAND. Post 1 à raison, j'étais déjà là moi à cette époque, contrairement à ces messieurs en tee-shirts fluo. La ferme corail était une honte, KELONIA est devenu un sanctuaire. Ca au moins, ca aura déjà été bien !

6.Posté par conserve le 01/07/2016 10:22
A tous ceux qui s'extasient à kelonia, ben oui, difficile à imaginer aujourd'hui !!!! les tortues étaient abattues dans le sud et mises en boites de conserve !
Le bonhomme qui s'est battu contre ça, contre les politiques locaux à l'époque, et qui a réussi à casser cet élevage, c'est D. Derand.
Ceux qui ne pointent que les faiblesses et sont forts pour critiquer sur leur clavier auront beau faire, c'est ce bonhomme qui a sauvé les tortues à la Réunion, qu'ils le veuillent ou non.

Oui, le courage et même l'inconscience, il en fallait à l'époque pour oser se battre contre le système !!!!!
Et cela fait effectivement partie de l'histoire de l'île, que l'on tente de cacher. Il y a un gros travail de mémoire à faire dans notre île.

7.Posté par nounousse le 01/07/2016 11:49
Ont voit bien aussi que tout ce que la région finance marche a merveille car mr le maire de st leu ne pourra pas dire que la région la jamais coter touristes comme faunes et la flores de la réunion

8.Posté par kld le 01/07/2016 12:17
certains " surfeurs" sont hallucinants de bétises. pov réunion ..........on est vraiment pas gâté par deux trois gâteurs, heureusement ce n'est pas la majorité, j'ose espérer.

9.Posté par mimose le 01/07/2016 14:11
Voilà un site que j'ai plaisir à faire découvrir aux enfants et même nous la adultes ça nous une sortie ,c'est sure que mairie de saint leu i met pas se site en avant , li prèfére critique la région

10.Posté par Julien le 01/07/2016 15:41
Kelonia, c'est super, les enfants ont adorés. Bien mieux que le précédent

11.Posté par Roland Emmerich le 01/07/2016 15:42
Allon faire un tour ce weekend. Avec mon t-shirt ...

12.Posté par Feelgood le 01/07/2016 16:23
En effet KLD et post 1, Gloire à Didier Dérand!!! Le grand sauveur de l'humanité et de la biodiversité réunionnaise.

On pourrait évoquer tout un tas d'anecdotes croustillantes à l'encontre de ce grand procédurier mais on se contentera de ses belles casseroles listées plus haut...

Donc tenir des propos élogieux à son encontre fait doucement sourire... A croire même que c'est lui qui écrit!

13.Posté par merci qui? merci DIDIER DERAND le 01/07/2016 16:23
merci à Didier Derand qui a livré un combat de longue haleine contre la ferme corail (Mr Ciccionne, signataire de la petition OPR pour les tueries de requin et philippe Berne) jusqu'a la cour européenne de justice. Combat qui a ete reconnu par le ministere de l'ecologie qui l'a fait chevalier de l'Ordre National du Mérite au titre de l'Environnement.

et oui ca fait mal au cul de la dire mais DD a toujours été en avance sur son temps:

- C'est le premier qui a demandé au prefet d'interdire les rejets des poissonneries aux abord des cotes
- C'est le premier qui a recommandé aux surfeurs les "vigies requin" avec palme masque et tuba

Sans des gens comme DD, c'est pas les girouettes pretes a manger dans les rateliers qui feront avancer les choses dans le bon sens.

14.Posté par contribuable vigilante le 01/07/2016 18:33
Combien ce centre de soins pour appats à requins, administré par une poignée de copains - coquins, coûte-il chaque année à la Collectivité Régionale c-à-d nos impôts ???

15.Posté par Pikachou le 03/07/2016 07:34 (depuis mobile)
Kèlonia c est un endrois qui pourras si son maire respect ce que la région subventionne pour attirer plus de touristes non faire de sorte que les tarifs augments pour que même les rèunionnais puissent venir souvent

16.Posté par Destinée le 03/07/2016 23:11
Kélonia trés beau site touristiques ,une belle équipe en place , bonne continuation à eux une habitante de st rose

17.Posté par noémolvides le 04/07/2016 10:21
ok mais c'est toujours le même probleme un site archisubventionné c'est bien quand les tortues sont soignées mais les fonds sont mal répartis la plupart en frais de fonctionnement pas toujours justifiés il faut donc privatiser le site

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales