Sport

​Les Bleus se qualifient pour la Coupe du Monde 2018

Mercredi 11 Octobre 2017 - 00:56

​Les Bleus se qualifient directement pour la Coupe du Monde 2018. Ce mardi soir, ils ont battu la Biélorussie 2 à 1 au Stade de France.


Le match n’a pas été une formalité. Face à un adversaire coriace bien que déjà éliminé dans la course à la qualification au Mondial, l’équipe de France de football s’est qualifiée directement pour la Coupe du Monde 2018. En juin 2018 en Russie, ce sera la quinzième fois qu’une équipe de France jouera la Coupe du Monde.

C’est la première fois depuis la campagne de qualifications pour le Mondial 2006 que les Bleus y parviennent sans passer par les matches aller-retour de barrage. En 2010 et en 2014, il avait fallu en passer par l'Irlande et l'Ukraine pour s’offrir le dernier ticket pour la compétition.

C’est Antoine Griezmann qui a fait exploser de joie le Stade de France. L’attaquant de l’Atletico Madrid a profité d’un bon travail de Blaise Matuidi, plein axe, pour tromper le gardien biélorusse avec un ballon qui est passé entre les jambes du portier Chernik (28e minute).
 
Giroud dépasse Benzema

Pas le temps de se rasseoir en tribune avec le second but français qui est arrivé très vite. C’est l’attaquant Olivier Giroud qui a doublé la mise après avoir échoué à la 20ème minute sur la transversale. Sur l’action du second but, c’est Antoine Griezmann qui s’est transformé en passeur en récupérant malicieusement une mauvaise relance du défenseur Yanushkevich.

Un peu dans la même position axiale que son compère, Olivier Giroud a frappé au but et profité d’un tacle favorable d’un défenseur pour propulser le ballon au fond des filets. 2 à 0 pour la France (32’). Avec ce but, Olivier Giroud est devenu le 7e buteur de l'histoire des Bleus, en totalisant 28 buts, et dépassant désormais Karim Benzema (27).

Les Biélorusses, dont l’équipe nationale est 77e nation mondiale au classement FIFA, ne se sont pas laissés abattre puisque juste avant la mi-temps (44’), l’attaquant Saroka a profité d’un centre de Kovalev depuis le côté droit de l’attaque biélorusse pour tromper Lloris.

Plus aucun but ne sera marqué au cours de la seconde mi-temps malgré de nombreuses alertes devant la cage du gardien français. 

Le onze de départ : Lloris (cap.) - Sidibé, Varane, Umtiti, Digne - Coman, Tolisso, Matuidi, Lemar - Giroud, Griezmann

Les phases finales disputées par l’équipe de France (14) : 1930, 1934, 1938, 1954, 1958, 1966, 1978, 1982, 1986, 1998, 2002, 2006, 2010, 2014
Zinfos974
Lu 3412 fois



1.Posté par Brocoli le 11/10/2017 07:01

bof pas de quoi pavoiser

2.Posté par Lol kaf le 11/10/2017 07:07 (depuis mobile)

Avec lo prix i paye à zot c est tout à fait normale si i gagne pas fout dehors dont c est un travailleur qui taf depuis l age de 16 ans et qui a marre des faiseurs de paquets.

3.Posté par mi dit sake mi pense le 11/10/2017 08:09

C'est qui "les bleus"? ha oui, les millionnaires qui courent derrière un ballon quand ils ne roulent pas dans des véhicules qui coûtent la peau des fesses!

4.Posté par Pat 974 le 11/10/2017 09:22

Bonjour à tous,
Vous n'êtes jamais content ......
Quand on perd ils sont mauvais...Et quand on gagne,ils sont trop riches !!!!
En tout cas, moi je dis bravo et rdv en juin pour essayer d'écrire une belle histoire du foot français en Russie.

5.Posté par ZembroKaf le 11/10/2017 10:09

Bravo aux Bleus !!!
@3"mi di..."
Si vous étiez jeune et riche...certainement vous auriez rouler dans la Clio à 11.000 euros !!!



6.Posté par mi dit sake mi pense le 11/10/2017 11:30

à zembrocaf :on peut être jeune et riche et rester humble!

7.Posté par ti kreol réynioné de souche déscendant des premiers malgaches. le 11/10/2017 12:47

Perso, je serais plus heureux si un jour une l'équipe de La Réunion réussissait à se qualifier à une phase finale de coupe du monde.
Je sais je rêve
de 1 on est des français pas des réunionnais,
de 2 si un jour nous étions un vrai pays et pas une petite ile bananière au ordre de Paris et de son Europe; il serait très difficile de se qualifier à une phase finale de coupe du monde.

Mais bon rêver cela n'engage à rien...

8.Posté par Philosophe le 11/10/2017 12:49 (depuis mobile)

Attendons un peu qu ils savourent leur victoire nos bleus avant de les critiquer ..
.l''humilité n''en reste pas moins la plus grande des vertus à mon goût !


9.Posté par Zilien le 11/10/2017 13:00

On peut aussi tomber sur une équipe plus forte et donc ne pas gagner tout le temps !
Hier ça n'a pas été super à part les 30 premières minutes mais heureusement que la qualif est là !
Rdv devant les écrans en 2018 !

10.Posté par Bryandoht le 11/10/2017 14:12

Yes ! bravo à l'équipe de France ! mais qu'est ce qu'il a Dimitri qui n'excelle plus comme à l'Euro , il est réduit à une roue de secours de dernière minute.

11.Posté par SEVERIN le 12/10/2017 12:01

Allez un peu de provocation,C PAS L'EQUIPE DE FRANCE DE FOOTBALL,C L'EQUIPE D'AFRIQUE????
fo pas déconner avec le vivre ensemble,moi j'aime le multi-colore.Malheureusement,cette équipe présente un bon potentiel mais je la vois pas contre le bulldozer des Deutsch et d'autres équipes qualifiées mieux classées que les bleues dans les tournois internationaux comme nationaux(FIFA). Il y a un danger de star bling bling qui gâche la composition de cette équipe,ça va être un bordel en Russie .In yab des Yvelines

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter