Politique

​Alicia Hayano - 5e circonscription: "Les femmes doivent faire front avec fermeté et justesse"

Vendredi 2 Juin 2017 - 17:43

Sur 89 candidats qui se présentent devant les électeurs de La Réunion pour les législatives 2017, 30 femmes sont en pôle position sur les listes locales. Elles partent à la conquête de la fonction de députée à l’Assemblée nationale. 7 d'entre elles ont accepté de répondre aux questions de Zinfos à propos… des femmes.


Infirmière libérale dans l’est, Alicia Hayano se présente pour la première fois aux élections législatives. "Je ne cache pas mes valeurs de droite et j’ai voulu maintenir ma candidature pour d’une part proposer un changement de visages et parallèlement je possède une expérience non négligeable sur le terrain", explique-t-elle.

Expérience, valeurs, changement ces mots reviennent en boucle au cours de l’entretien. "Lors des dernières élections, la population a envoyé un signal fort à ses représentants en votant pour les extrêmes, il faut savoir comprendre et accepter ce signal", poursuit Alicia Hayano. 

"On m’a demandé de me retirer, je vois bien les stratèges mis en place depuis plusieurs décennies et ce n’est pas comme ça que les choses changeront, affirme-t-elle, les électrices et les électeurs peuvent penser, agir par eux-mêmes, ils ne sont pas des pions. Il y a bon nombre de personnes qui ne se reconnaissent pas dans leurs élus et je maintiens ma candidature jusqu’au bout". 

"Les femmes réfléchissent par deux fois avant de s’investir"

Sur la représentation des femmes dans la vie politique Alicia Hayano reconnaît que "malgré la charge familiale, le travail, le coût d’une campagne, les femmes réfléchissent par deux fois avant de s’investir". Et d'ajouter : "C’est un engagement passionnant mais exigeant. Mon métier d’infirmière libérale me permet de dégager du temps".

A propos des quolibets, des railleries machistes, l’infirmière reconnaît là encore que "ces réflexions sont rébarbatives, dans tous les milieux, j’ai travaillé au bloc opératoire et je ne manquais pas de rectifier les petites phrases assassines qui se banalisent". Là encore elle rappelle : "l’éducation est primordiale dès le plus jeune âge, il faut apprendre aux enfants le respect mutuel, l’entente, entre filles et garçons. Dans l’espace public certains hommes pensent que leurs remarques sont flatteuses les femmes doivent faire front avec fermeté et justesse" conclut-elle. Pour Alicia Hayano, les violences conjugales sont inadmissibles.

Le vieillissement de la population est un domaine qui tient à cœur la candidate de l’est. "De part mon expérience, je possède une expertise en la matière. Un enjeu qui touchera plusieurs secteurs : emploi, prévention, logement, tourisme, numérique etc… En 2040, il y aura un boum planétaire, c’est aujourd’hui qu’il faut commencer à développer les nouveaux métiers tels que la sophrologie, l’accompagnement etc…"

Une vision réaliste de la candidate sans étiquette qui espère que les électeurs verront ses propositions avec lucidité avant de glisser leur bulletin de vote dans l’urne. "Je crois en la République française, grâce à elle, j’ai pu faire ce que j’aimais et je voudrais juste la représenter".

Propos recueillis par Gillette AHO 






 
Zinfos 974
Lu 2106 fois



1.Posté par pfffffffffffffffff le 03/06/2017 07:54

et pourquoi pas, à lire son programme auquel j'adhère totalement, elle veut mener des actions là où je n'ai entendu aucun autre député et futurs députés en parler, merci madame vous aurez ma voix! faut arrêter avec ces vieux routiers surtout dans l'Est!

2.Posté par moi le 03/06/2017 13:07 (depuis mobile)

Municipales 2020,division de la droite: julie,ramin,hayano,dallèle. Leconstant disciple fruteau sera élu! St benoit sera mort et entérré.

3.Posté par Grangaga le 03/06/2017 14:43

"Je ne cache pas mes valeurs de droite "

Satt' la fé de Sintt' Mari, Sintt' André èk' toutt'........l'Est, èk' lo bann'... l'Es'tonyin(yiènn'), satt' zot' y lé zordi.......
Mer'si po lo valèrr'.........sir'tou si lo bann' ....kolibé èk' raill'ri y vyin dan so mèm' famy, k'ou gainll' pa .....san passé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter